Deux voitures pour un total de 1468 chevaux !

L'année 2018 marque la fin de deux modèles de Dodge au pedigree très différent, la Viper et la Challenger SRT Demon, mais le constructeur a décidé de vendre le dernier exemplaire de chaque dans un seul lot groupé, lors d'une vente aux enchères organisée par la maison Barrett-Jackson, à Northeast dans le Connecticut.

Final Dodge Viper
Dodge Challenger SRT Demon

C'est donc en juin que les deux histoires très différentes des deux modèles vont conjointement s'arrêter. Débutée en 1992, la production de la Viper a duré 25 ans, au travers de trois générations qui ont toujours gardé l'esprit de la première version. La Viper a toujours embarqué un V10, de 8,0 à 8,4 litres selon les différentes itérations de la bête. La vente concerne une Viper propulsée par le plus redoutable, le V10 de 8,4 litres développant 649 chevaux et 814 Nm de couple.

Pour créer celle qui représentait la voiture puissante par excellence lorsqu'elle est sortie, Dodge avait fait appel à de prestigieux partenaires. Lamborghini a aidé le constructeur américain sur la partie mécanique tandis que Carroll Shelby a joué les conseiller et ambassadeur de luxe pour accompagner la sortie de la Viper, qui va désormais reposer au musée.

Lire aussi :

La Challenger SRT Demon, elle, est une version déraisonnable de la Challenger, puisque son bloc V8 de 6,2 litres ne développe pas moins de 819 chevaux et 972 Nm de couple ! Le pack de cette enchère comporte donc les deux voitures d'un rouge flamboyant, la couleur bien nommée "Viper Red", mais aussi une bâche de protection avec le logo de la Demon et surtout, le kit Demon Crate qui contient des outils et une paire de roues avant adaptées aux pistes de dragster, pour lesquelles cette version de la Challenger SRT a été conçue.