Les humains sont sous-estimés !

La confession faite par Elon Musk récemment au sujet des usines de production Tesla détonne de la politique actuelle des constructeurs. En effet, l'automatisation des chaînes de production n'est pas une nouveauté dans le monde de l'automobile et celle-ci est de plus en plus pronée par les constructeurs.

Lire aussi:

Les raisons de ce choix sont avant tout économiques, puisque les robots coûtent moins cher aux marques que les humains, ce qui réduit drastiquement le coût de fonctionnement des usines et permet des bénéfices supplémentaires.

Mais les robots sont également censés accélérer la production des usines, en éliminant le facteur humain et donc une sorte d'inconnue quant à la vitesse de fabrication des pièces ainsi qu'à l'assemblage de celles-ci. Mais c'est précisément sur ce point que les doutes d'Elon Musk se sont transformés en certitudes.

En effet, Musk assure que les robots n'ont pas servi la cause de Tesla pour fabriquer le Model 3, qui a mis plusieurs mois à atteindre un rythme décent de production. Ce que Musk avait appelé "un enfer de fabrication" est dû, selon lui, à une automatisation trop importante de ses chaînes de production, et il assure que les robots ont ralenti le processus.

Les dernières infos sur Elon Musk:

"Oui, ils l'ont ralenti", confirme-t-il. "Nous avions cet énorme réseau de circuits automatisés, c'était complètement fou, et ça ne fonctionnait pas, donc nous nous en sommes débarrassés. Oui, l'automatisation excessive dans les usines Tesla était une erreur. C'était mon erreur, pour être précis. Les humains sont sous-estimés."