Le site sera opérationnel dès le mois d'octobre.

Le Toyota Research Institute (TRI) pourra bientôt tester ses technologies de conduite assistée et autonome sur un circuit prévu à cet effet. Celui-ci fera partie intégrante d'un nouveau site d'essais implanté dans le Michigan Technical Resource Park (MITRP), près du lac d'Ottawa. Les installations du constructeur se trouveront à l’intérieur de la piste d’essais du parc, un ovale de 2,8 km. Leur mise en service est prévue pour le mois d'octobre 2018.

"En construisant notre propre circuit d’essais, nous pouvons l’adapter spécifiquement à nos besoins et avancer à grands pas, en particulier concernant les capacités du mode de conduite assistée Toyota Guardian", explique Ryan Eustice, vice-président du TRI en charge de la conduite automatisée. La firme japonaise s'évitera aussi les déconvenues qui accompagnent parfois les essais de voitures plus ou moins autonomes sur route ouverte.

Vous aimerez aussi :

Toyota recréera sur son circuit les difficultés de la circulation, en l'équipant par exemple de revêtements glissants, d'un tronçon de route à quatre voies et muni d'un séparateur central, ou encore de bretelles d’accès et de sortie à haute vitesse. Des simulations d'embouteillages urbains sont également prévues.

Un petit mot sur le MIRTP pour finir : ce parc créé en 1968 par un équipementier appartient depuis 2010 à un entrepreneur privé. S'étalant sur une surface de 136 hectares, il accueille différents acteurs automobile, qui l'utilisent pour effectuer des essais en tout genre. Toyota est donc locataire de la parcelle de 24 hectares qui lui est allouée. Le constructeur japonais s'occupera des études, de la construction et de la maintenance de ses installations.

Lire aussi :