Cette prise de participation représente 10% du capital de McLaren Group.

Michael Latifi, un homme d'affaires canadien, est devenu le troisième plus important actionnaire du groupe McLaren, investissant près de 204 millions de livres sterling (environ 233 millions d'euros) en échange d'une participation de 10%. La société Latifi Nidala Limited détient désormais un dixième de McLaren Automotive, McLaren Racing et McLaren Applied Technologies. Les deux seuls actionnaires plus importants que Nidala Limited sont Bahrain Mumtalakat Holding Company (56%) et TAG Group (14%). Un des porte-paroles de McLaren a confirmé que Michael Latifi était intéressé à l'idée d'investir dans l'entreprise depuis un certain temps. Il a longtemps été considéré comme "un ami de McLaren" et celui-ci est également "bien connu de l'entreprise et de ses actionnaires".

Lire aussi :

"Cette injection de capital est un vote de confiance dans notre stratégie future et le groupe reste toujours aussi concentré dans son positionnement", a déclaré le président exécutif du Groupe McLaren, Cheikh Mohammed ben Essa Al Khalifa. "Nous sommes ravis que Michael Latifi ait rejoint la famille McLaren."

Michael Latifi a quant à lui déclaré: "Je suis un fervent admirateur de McLaren et de ses activités depuis un certain temps. McLaren est une marque unique dans l'automobile, les courses et la technologie avec des perspectives de croissance intéressantes à long terme. C'est pourquoi j'ai réalisé cet investissement. Je suis fier de faire partie de McLaren."

Le porte-parole de McLaren a confirmé qu'il n'y avait aucun lien entre l'investissement de Michael Latifi et la carrière de son fils, Nicholas, actuellement pilote de développement pour l'écurie de Formule 1 Force India et pilote en Formule 2 pour l'écurie française DAMS Racing.

Source : Autocar