Les voyants sont au vert pour Aston Martin en ce début d'année.

Comme vous n'êtes pas sans le savoir si vous suivez avec assiduité l'actualité automobile, Aston Martin a entamé une refonte de sa gamme, notamment grâce aux apports technologiques de Mercedes-AMG qui ont permis de réduire les coûts, mais aussi de mettre les autos en phase avec la concurrence. La première a avoir engendré ce renouvellement est l'Aston Martin DB11. Elle fût ensuite déclinée en trois variantes en plus du V12 qui a inauguré l'arrivée de l'auto, à savoir une version V8, un modèle Cabriolet et enfin, plus récemment, la déclinaison AMR. La nouvelle Aston Martin Vantage est ensuite venue compléter la gamme en 2018, puis ce sera au tour de la DBS Superlegerra de venir s'immiscer sur le marché.

Lire aussi :

Quoi qu'il en soit, les ventes sont au beau fixe pour Aston Martin au premier trimestre 2018. La firme de Gaydon a réalisé une hausse de 3% de son bénéfice avant impôts fixé à 43,7 millions de livres. Durant les trois premiers mois, Aston Martin a livré 963 voitures. C'est 234 de moins que l'année passée à la même période. Mais là où Aston Martin en ressort gagnant, c'est au niveau du prix moyen par modèle puisque celui-ci a augmenté de 11% atteignant 160'000 livres (environ 182'000 euros) en ce premier trimestre.

Lire aussi :

Les ventes ont particulièrement augmenté en Amérique du Nord, en Chine et dans la région Asie-Pacifique. Si l'année 2018 débute bien pour le constructeur britannique, l'avenir s'annonce encore plus radieux si cela continue, notamment avec l'arrivée d'un SUV, d'un modèle 100% électrique et le retour de la gamme Lagonda pour les modèles les plus luxueux.

Source : Aston Martin

Galerie: Aston Martin Vantage (2018)