Michelin se place même devant Google.

Consécration pour le manufacturier tricolore Michelin aux États-Unis. En effet, la dernière édition de l'enquête annuelle du magazine Forbes, "America's Best Large Employers", vient de couronner l'entreprise clermontoise comme étant le meilleur employeur des USA. Michelin s'offre même le scalpe de Google qui occupe depuis quelques années le podium, voire même la première place de ce prestigieux classement. Mieux encore, Michelin est la seule entreprise non américaine à intégrer le Top 10.

Lire aussi :

"Chez nous, les gens viennent chercher un travail, mais restent aussi pour une carrière", précise David Stafford directeur des ressources humaines chez Michelin en Amérique du Nord. "Dans un marché du travail de plus en plus concurrentiel, Michelin comprend la valeur de la formation et du développement d’une carrière, une culture qui attire aussi les profils en milieu de carrière chez Michelin, parce qu'ils cherchent des opportunités de croissance et d'avancement. Du candidat à l’employé de long terme, en passant par les nouvelles recrues, Michelin propose des expériences permettant à ses collaborateurs de faire la différence, et d'être fiers de leur lieu de travail. Michelin est honoré par cette reconnaissance." ajoute David Stafford.

Pour établir ce classement, un sondage indépendant est mené auprès d'un échantillon de 30'000 employés américains qui travaillent au sein d'entreprises qui dénombrent au moins 1000 salariés. En répondant à une série de sujets de façon totalement anonyme, ces personnes mettent en avant, ou pas, les conditions de travail, l'image de l'entreprise ou encore le salaire. C'est à la suite de ce sondage qu'est réalisé le classement des "America's Best Large Employers". Aux États-Unis et au Canada, Michelin compte près de 22'000 employés et pas moins de 19 usines.

Source : Journal de l'Automobile