Et personne ne s'est encore fait flasher !

Il n'y a pas que l'État qui milite pour que les voitures et les automobilistes ralentissent. Certaines personnes qui habitent à proximité immédiates de routes aussi ! C'est le cas de cet habitant des Landes dont le terrain longe la route communale. Une route sur laquelle visiblement rares sont les autos qui respectent les 50 km/h. Selon Philippe Glorieux, interrogé par France Bleu Gascogne, ils passent souvent à 80 km/h. Qu'à cela ne tienne, il a trouvé la solution ! 

Lire aussi:

Excédé par cette vitesse excessive devant chez lui, et alors que ses requêtes auprès de la gendarmerie et de la mairie sont restées sans réponses, il a donc installé un faux radar, fabriqué par ses soins ! Forcément pas signalé en amont sur la route, ce radar ne flashe évidement pas. En revanche, pour pousser le réalisme, Philippe Glorieux a installé des ampoules grillées et des miroirs qui réfléchissent la lumière des phares au passage des voitures. Assurément de quoi faire ralentir !

Ça peut vous intéresser:

Ce n'est d'ailleurs pas la première fois que cet habitant d'Azur installe comme ça un faux radar. Mais le premier, sans doute trop réaliste, avait été vandalisé comme s'il s'agissait d'un vrai ! Alors pour ceux qui se demanderaient si tout ça est bien légal, sachez que rien n'interdit dans la loi d'installer comme ça un radar fictif en bord de route... pourvu qu'il soit sur votre terrain, sur un terrain privé, et non pas sur la voie publique. En revanche, la responsabilité de la personne qui l'a posé peut être engagée si le faux radar en question cause un accident. En l'occurence, dans ce cas précis, il est positionné à 300 mètres de la sortie d'un virage serré. Et des mots mêmes de son inventeur, il cause "des coups de freins assez sérieux". Est-ce bien raisonnable ?