Les malfrats ont soutiré près de 3,9 millions d'euros.

Aux États-Unis, le FBI a mis fin à une arnaque concernant les voitures de collection. Cette escroquerie a été mise en place par un groupe de 25 personnes, qui risque aujourd'hui jusqu'à 50 ans de prison. Ces personnes étaient très bien organisées, elles ont pu détourner une somme estimée à 4,5 millions de dollars, soit 3,9 millions d'euros environ. 

L'escroquerie a été assez simple à mettre en place, et on ne comprend toujours pas comment des individus ont pu tomber dans le panneau... Pour arriver à leurs fins, les malfrats passaient des annonces sur des sites d'enchères automobiles. Ils prétendaient posséder tel ou tel modèle (souvent recherché), et ils le proposaient à la vente via le système d'enchères en ligne. 

Lire aussi:

Les victimes se ruent pour enchérir et remporter l'enchère. Par la suite, les vendeurs (les escrocs) demandaient à la victime de faire un virement à une entreprise externe qui était prétendument chargée de transporter le véhicule jusqu'au domicile de l'acheteur (la victime). Mais voilà, ces entreprises de transport appartenaient en réalité aux voleurs, ils ont pris soin d'ouvrir plusieurs structures de ce type ainsi que plusieurs comptes bancaires afin de recevoir l'argent. 

Une fois l'argent virée, les bandits retiraient l'argent par petite coupure dans des distributeurs et des agences différentes, afin de ne pas attirer l'attention des institutions financières. L'argent était par la suite envoyé dans les pays de l'est afin de pouvoir profiter pleinement du pactole. 

Les victimes attendaient patiemment leur voiture, qui n'a jamais été livrée. Moralité de l'histoire, il ne faut jamais procéder à une transaction financière sans connaître le vendeur, et encore moins, en n'ayant jamais vu la voiture !

Source : Autoclassics