Exit le malus écologique.

Si vous ne connaissez pas le petit constructeur français MPM, nous ne vous en voudrons pas. Pourtant, celui-ci s'est fait connaître pour sa petite sportive PS160, une auto au look plutôt fun, à l'esprit sportif et surtout proposée à un prix abordable. Pour preuve, le prix d'appel était de 12'990 euros. Malheureusement, celle-ci était équipée d'un moteur un peu trop polluant, un bloc quatre cylindres 1,6 litre atmosphérique d'origine Mitsubishi. De ce fait, la voiture était affublée du malus maximal en France, c'est-à-dire 10'500 euros. Le prix final après immatriculation ressortait donc à 23'490 euros, un tarif totalement en désaccord avec la philosophie de la voiture et du constructeur.

MPM Motors Erelis

Il fallait donc trouver une solution. C'est désormais chose faite puisque MPM Motors nous présente aujourd'hui l'Erelis, une petite sportive équipée d'un bloc plus modeste, à savoir le trois cylindres essence 1,2 litre PureTech de 130 chevaux du groupe PSA. Celui-ci est indexé à une boîte manuelle à six rapports également issue de chez PSA. Grâce à ce partenariat avec le groupe français, l'Erelis se passe de malus. Et même si son prix de base augmente par rapport à la PS160 (à partir de 16'490 euros), elle reste toutefois plus avantageuse financièrement parlant que sa devancière et son malus maximal.

Lire aussi :

MPM Motors va profiter de l'absence de nombreux constructeurs à l'occasion du Mondial de Paris pour y monter un stand et présenter aux yeux du public cette petite sportive abordable. La voiture est pour le moment seulement disponible à la commande. MPM assure que les premières livraisons auront lieu au mois de septembre prochain. Petit point noir en revanche : un réseau de distribution encore assez confidentiel en France avec seulement 28 distributeurs.

Galerie: MPM Motors Erelis