Sous forme de sportive électrique haut de gamme ?

Peugeot ne semblait pas s'attendre à un tel succès pour son concept car e-Legend, l'une des stars du Mondial de l'Automobile. Cet exercice de design et de technologie, qui s'inspire de la 504 Coupé, a impressionné les observateurs et attiré la sympathie du public et des professionnels. La e-Legend est un concept électrique et autonome dont le succès a dépassé les responsables de la marque, et ceux-ci s'expriment enfin sur la potentielle faisabilité du concept en production.

"Je n'ai jamais eu un retour aussi fort sur une proposition de style. Ce qui est important, c'est qu'elle est faisable, dans le sens où ce n'est pas un machin de sept mètres de long avec les sièges qui tournent, c'est juste un bijou et elle est faisable", révèle Jean-Philippe Imparato, directeur général de Peugeot, qui tacle au passage le concept EZ-ULTIMO de Renault.

"On va d'abord lancer notre 508 et puis on va mesurer les retours, mesurer les commandes qu'on pourrait faire et un de ces jours on prendra une décision, oui ou non. Il va falloir le payer, car c'est une bête à 70'000 ou 80'000 euros dont on parle. On a peur de rien chez Peugeot aujourd'hui, je ne vous la promets pas, mais on s'est fait plaisir et j'espère que ce plaisir est partagé."

Un plaisir tellement partagé qu'une pétition a été mise en ligne pour que la e-Legend soit commercialisée. Elle a pour le moment recueilli un peu plus de 20'000 signatures, et bien qu'Imparato ait d'abord annoncé que la voiture serait produite si le nombre atteignait 500'000 signatures, il semble que cette idée chemine dans les esprits dirigeants de la marque. Néanmoins, la technologie telle qu'elle est présentée sur le concept, c'est à dire avec une conduite autonome de niveau 4, ne sera pas utilisée chez Peugeot avant plusieurs années.

"Mon feeling, c'est 2025", poursuit le directeur. "Ce n'est pas loin, Peugeot c'est une sureté de fonctionnement, après on parle, après on fera du marketing, mais d'abord on ne tue personne ! La technique existe, elle existe dans le marché, elle fonctionne, mais tant qu'on n'est pas absolument certain qu'on ne met pas en danger le moindre client, on n'y va pas et on ne fait pas de marketing là-dessus."

Malheureusement, il est aussi probable que cette e-Legend ne voie jamais le jour telle qu'elle est présentée ici, comme le révèle Matthias Hossann, responsable des concept-cars chez Peugeot : "C'est des lignes qu'on pourrait voir sur nos véhicules dans le futur, peut-être en 2025. On ne verra jamais cet objet tel quel dans la rue, mais néanmoins, plein d'éléments pourront se retrouver sur un véhicule de série."