24 exemplaires verront le jour.

Aston Martin présente une nouvelle série limitée de sa DBS Superleggera, la DBS 59. Le modèle, réalisé par le département Q de la marque, cherche à évoquer la DBR1 victorieuse des 24 Heures du Mans en 1959. Il est d'abord reconnaissable à sa robe British Racing Green et à ses éléments en carbone (toit et aileron notamment). Il se démarque aussi par le petit numéro d'exemplaire sur les flancs montrant bien qu'il s'agit d'une édition limitée.

La DBS 59, c'est aussi une sellerie mêlant cuir marron, cuir noir et tissu spécial inspiré de la sellerie de la DBR1. À cela s'ajoutent des broderies sur les sièges, ainsi qu'un rangement à l'arrière prévu pour accueillir des casques. Des touches de bronze figurent également au programme, à l'intérieur comme à l'extérieur (sur l'inscription Aston Martin et le contour de calandre, notamment). Aston Martin remettra à l'heureux propriétaire une combinaison de course, des gants, un casque, divers bagages ou encore une housse pour protéger la belle. 

Aston Martin DBS59
Aston Martin DBS59

Sous le capot, rien ne change : le V12 5,2 litres délivre toujours 725 ch et 900 Nm de couple. Cette mécanique est associée à une boîte automatique ZF à huit rapports. Elle offre de sacrées performances, permettant notamment de passer de 0 à 100 km/h en 3,4 secondes et d'atteindre une vitesse maximale de 340 km/h.

La DBS 59 sera commercialisée par la concession Aston Martin Cambridge, à un prix inconnu. Au total, la marque anglaise en fabriquera 24 exemplaires – 24 comme le nombre d'heures de la célèbre course mancelle. Elle sera donc plus largement diffusée que son aînée qui fut, elle, produite à cinq exemplaires, et qui atteint d'ailleurs des sommets aujourd'hui du fait de sa rareté. Récemment, un exemplaire été adjugé 17,5 millions de livres lors d'une vente aux enchères.

 

Galerie: Aston Martin DBS59