Tout est fait pour que la voiture soit plaisante à conduire.

La Polestar 1, Volvo trouve toujours un moyen d'en parler, histoire de rappeler à qui l'aurait oublié que ce coupé hybride ne manque pas d'ambition. Après avoir évoqué les tests de sécurité réalisés par ses équipes, la marque revient sur un autre volet du développement, celui consacré aux réglages du châssis et du groupe motopropulseur. Avec une petite vidéo à l'appui, montrant la voiture mise à rude épreuve sur un bitume détrempé.

Sans surprise, le message à faire passer est bien que la Polestar 1 sera une voiture éminemment agréable à conduire."En prenant le volant de la Polestar 1, vous devez immédiatement vous sentir aux commandes, savoir qu’elle est prête à répondre à vos sollicitations, quelles que soient vos intentions", déclare par exemple Joakim Rydholm, pilote d’essai en chef de Polestar. "C’est une GT qui doit être facile à conduire et confortable au quotidien, avec sa motorisation hybride souple et silencieuse, mais aussi prête à développer ses 600 ch et 1 000 Nm de couple lorsque vous en avez besoin".

Test Polestar 1

Ces derniers temps, Polestar s'est concentré sur "la réactivité de la direction et la calibration de la vectorisation du couple". La précédents travaux en lien avec la conduite même du véhicule étaient plus axés sur les réglages des suspensions et du châssis.

Si vous commencez à en avoir un peu marre de cette avalanche de teasers, nous avons une bonne nouvelle pour vous : la présentation officielle approche à grands pas. La Polestar 1 doit en effet entrer en production dans l'usine de chinoise de Chengdu à la mi-2019, et donc faire livrer tous ses secrets un peu avant.

 

Galerie: Polestar 1 tests