Pour Musk, c'est l'arme fatale contre les bouchons.

Elon Musk n'est pas seulement à la tête de Tesla. En effet, l'entrepreneur américain d'origine sud-africaine gère d'autres entreprises, dont The Boring Company, qui veut lutter contre les bouchons dans les centres-villes. Les encombrements touchent le monde entier, que ce soit en Europe, en Asie, en Amérique ou en Afrique. C'est un problème qui est compliqué à résoudre, puisqu'il est très difficile voire impossible de multiplier le nombre d'infrastructures (le nombre de routes par exemple). Elon Musk, comme à son habitude, a réfléchi à ce problème. Grâce à ses fonds personnels, il a décidé d'apporter sa solution en creusant un tunnel sous les villes les plus embouteillées au monde.

 

Le 18 décembre 2018, Elon Musk a présenté à la presse internationale son premier tunnel, qui a été creusé sous la ville d'Hawthorne, près de Los Angeles. Ce tunnel est long d'environ 2 km, et il est large de 4,3 m. Musk précise que tous les véhicules électriques et autonomes pourront y accéder, cette infrastructure n'est donc pas seulement réservée aux Tesla. Dans le futur, les clients pourront y accéder à condition d'équiper préalablement leur voiture de roues de guidage rétractables. Ce sont des roues logées sous la voiture, et qui se déploient dans le tunnel afin de guider la voiture. Le patron de l'entreprise indique que les véhicules pourront rouler à plus de 200 km/h, mais pour le moment, et pour cette phase expérimentale, les quelques journalistes conviés lors de l'inauguration n'ont pas dépassé la vitesse de 65 km/h. 

Pour ce petit bout de tunnel, The Boring Company a dépensé plus de 10 millions d'euros. Ces tunnels sont très onéreux à creuser, reste à voir combien et comment l'entreprise facturera ses futurs clients qui emprunteront les sous-sols pour échapper aux bouchons.

'