Entre le CX-3 et le CX-5.

Le segment des SUV n'en finit plus d'attirer des clients, inlassablement, alors que les choix se démultiplient au fil du temps. Mazda l'a bien compris et, non content de posséder déjà un SUV et un crossover dans sa gamme, présente au Salon de Genève le CX-30, un troisième SUV qui se positionne entre les deux modèles déjà existants que sont le CX-3 et le CX-5.

On retrouve donc des dimensions intermédiaires pour ce CX-30, qui est légèrement plus court qu'une Mazda 3 avec 4,40 mètres de longueur, avec un empattement de 2,67 mètres. Sa hauteur est de 1,53 mètre et permet une habitabilité nettement en hausse par rapport au CX-3 grâce à une ligne de toit moins fuyante. En termes de design, le CX-30 pioche clairement des éléments sur chacun de ses frères, avec une ligne plus racée que le CX-5. On voit toutefois que la garde au sol est nettement rehaussée, ce qui lui confère un aspect plus proche du SUV que du crossover.

Mazda CX-30
Mazda CX-30
Mazda CX-30

À l'avant, on retrouve le regard acéré et effilé désormais habituel sur les modèles de la gamme, qui entourent la large calandre sertie de chrome. L'arrière propose une signature lumineuse quasi identique à celle du CX-5, et que ce soit pour le design de l'avant ou de l'arrière, on ne peut s'empêcher de regretter le manque de risques pris pour ce modèle, qui se veut une alternative entre dynamisme et habitabilité, mais n'apporte rien en termes d'esthétique.

C'est finalement à l'intérieur que ce CX-30 se veut original, puisqu'il présente un habitacle largement revu par rapport aux autres SUV de la marque. Présenté avec une large présence de cuir bordeaux, il laisse apparaître une planche de bord surplombée par un écran numérique bien intégré. La console centrale n'est pourvue que des réglages de climatisation et cela se paie ailleurs en ergonomie, puisque le volant possède 18 boutons et sélecteurs ! On retrouve également des réglages divers à gauche de celui-ci et autour du levier de vitesses et du sélecteur de modes, placés devant l'accoudoir. 

Le CX-30 sera de nouveau disponible avec la gamme de moteurs Skyactiv, et notamment le révolutionnaire Skyactiv-X. Il proposera, dans sa version 4 roues motrices, le système G-Vectoring Control Plus, qui permet de contrôler en direct la répartition du couple. Enfin, il sera également doté du i-Activsense, un ensemble de dispositifs de sécurité destiné à rendre les voitures de la marque toujours plus sûres. 

Galerie: Mazda CX-30 au salon de Genève 2019