Une supercar face à deux berlines sportives !

Est-ce qu'il semble juste de faire s'affronter une supercar et deux berlines ? À première vue : non. Mais quand les berlines en question sont dans leurs déclinaisons les plus sportives, et que la supercar concernée n'est pas la plus rapide de sa catégorie, les forces en présence sont bien plus équilibrées et les paris sont ouverts.

La supercar en question est en revanche l'une des plus abouties technologiquement, puisqu'il s'agit de la Honda NSX de deuxième génération. Présentée lors du Salon de Genève 2015 et commercialisée un an plus tard, il s'agit d'une supercar hybride embarquant un V6 de 3.5 litres, et trois moteurs électriques. Le système Sport Hybrid All Wheel Drive (SH-AWD, pour Hybride sportif quatre roues motrices) est centré sur le V6 de 507 chevaux, lui-même associé à un moteur électrique de 49 chevaux.

Mais ce n'est pas tout puisque deux moteurs électriques de 37 chevaux chacun sont placés sur les roues avant et permettent de faire de la japonaise une voiture 4 roues motrices de 581 chevaux avec gestion vectorielle du couple sur le train avant. Le tout fonctionne de concert grâce à une boîte double embrayage à neuf rapports, permettant au 1770 kilos de la NSX de passer de 0 à 100 km/h en 3 secondes.

En face d'elle, on retrouve la BMW M5 Competition, qui n'est pas dotée du six cylindres en ligne de la marque allemande mais du V8 4.4 litres de 625 chevaux, qui lui permet d'abattre le 0 à 100 km/h en 3,4 secondes, malgré un poids frôlant les deux tonnes. Enfin, la troisième concurrente de cette course est la Mercedes-AMG E 63 S, dont le V8 bi-turbo de 4 litres développe 612 chevaux et 850 Nm de couple. Grâce à la transmission 4Matic +, tout le couple peut-être envoyé aux roues arrière et le 0 à 100 km/h est également avalé en 3,4 secondes.

Source : Top Gear