La clientèle de ces modèles sera réorientée vers les SUV.

Contrairement à Mercedes, qui vient de renouveler son Classe B, BMW compte déserter le segment des monospaces. Restylés l'année dernière, le Série 2 Active Tourer et son dérivé Gran Tourer devraient en toute logique rester au catalogue encore quelques années mais ne seront probablement pas remplacés une fois l'heure de la retraite arrivée.

Cela n'a pas été officialisé par le constructeur allemand, mais les propos de Peter Henrich, son vice-président de la gestion des produits, laissent peu de place au doute. Pour lui, les Série 2 Active Tourer et Gran Tourer ont rempli leur mission en apportant de nouveaux clients mais ne correspondent plus vraiment à ce que veut faire BMW à l'avenir. Le responsable a précisé que sa marque chercherait à réorienter la clientèle de ces modèles vers les SUV, sans dire comment. Peut-être faudrait-il s'inspirer de ce qu'a fait Mercedes avec le nouveau GLB et proposer une troisième rangée de sièges sur le prochain X1. Simple hypothèse de notre part, que rien ne valide en l'état actuel des choses.

Commercialisé depuis 2014, le duo Série 2 Active Tourer et Gran Tourer a connu sa meilleure année en 2016, avec un peu plus de 100'000 unités écoulées sur le Vieux Continent (d'après les chiffres de Car Sales Base). Les choses se sont gâtées en 2017 (85'255 exemplaires) et plus encore en 2018 (68'367 exemplaires). Les premiers chiffres relevés pour les quatre premiers mois de 2019 marquent une nouvelle baisse, suggérant que la situation de ce modèle ne s'arrange guère. Cela étant, un Mercedes Classe B ne fait pas mieux, au contraire : 73'768 unités en 2016, 64'683 en 2017 et 61'022 en 2018.

Source : Autocar