La même capacité de coffre que le coupé. Même le toit ouvert !

C'est le 19 juillet dernier que Chevrolet a présenté la C8, sa Corvette de huitième génération. Dans le même temps ou presque, la firme au "Bowtie" avait présenté une surprise à ses convives venus voir le coupé : les premières images du cabriolet à venir. Il n'aura pas fallu attendre longtemps avant que toute la lumière soit faite sur cette Corvette... coupé-cabriolet !

Il ne faut pas oublier que la Chevrolet Corvette, quand elle est apparue en 1953, était d'abord un cabriolet. Seulement un cabriolet d'ailleurs, il n'y avait pas de coupé sur la C1, il faudra attendre la C2 en 1963 pour que ce soit le cas. La nouvelle C8, quant à elle, en plus d'être la première Corvette à moteur central, est la première à avoir un toit en dur rétractable. Le coupé est lui "seulement" targa, manuellement.

Pour nous rassurer sur d'éventuelles pertes de performances par rapport à la Corvette fermée, Chevrolet explique que la Stingray millésime 2020 a "d'abord et avant tout développée comme un cabriolet". Dans le sens où le cabriolet conserve la structure, et donc la rigidité du coupé. Mais aussi où il ne perd rien de la capacité de chargement du coupé : selon le constructeur américain, on peut toujours y mettre deux sacs de golf dans le coffre, et une valise cabine et un sac d'ordinateur portable dans le coffre qui se cache sous le capot avant.

Galerie: Corvette C8 Stingray Cabrio 2020

"Notre but dès le départ était de nous assurer que les clients ne doivent pas sacrifier la fonctionnalité, la performance ou le confort en optant pour ce cabriolet à toit en dur" explique Josh Holder, en charge du programme de développement de la Corvette. "Nous avons fait en sorte de conserver le design du coupé, tout comme la capacité de stockage dans le coffre"

Esthétiquement, cette Corvette Cabriolet s'inspire d'avions de chasse, notamment avec ce "tonneau cover" à l'arrière des appui-tête, aérodynamiques. Au-delà d'être très réussi visuellement, il aide aussi à réduire la circulation d'air dans l'habitacle. D'autant que quand le toit est enlevé, une lunette arrière centrale réglable est aussi de la partie.

Grâce à six petits moteurs électriques, la capote peut être activée jusqu'à une vitesse de 50 km/h, et se rétracte en 16 secondes. Le toit de la couleur de la carrosserie est de série. Mais il est possible en option d'opter pour une finition Carbone à la fois pour le toit et le tonneau cover.

Côté performances, c'est du pareil au même entre le coupé et le cabriolet. Chevrolet précise d'ailleurs que la traînée aérodynamique est identique entre le coupé et le cabriolet, ce dernier avec le toit fermé et l'aileron arrière du pack Z51 Performance. Le V8 6.2 litres Small Block LT2 à aspiration naturelle produit 495 chevaux et 637 Nm de couple, quand équipé de l'échappement haute performance. Il est toujours associé à une boîte automatique à double embrayage à 8 rapports. Les chiffres de performances exacts ne sont pas encore révélés. Mais sur le coupé, le 0 à 100 km/h est annoncé en moins de 3 secondes. 

'