Voici la première Corvette à moteur central arrière.

Cette année, la Chevrolet Corvette fête ses 66 ans, un âge certain qui certainement laisse envieux de nombreux constructeurs de voitures sportives. Justement, avec une telle carrière, Chevrolet aurait pu jouer la carte de la continuité pour cette huitième génération. Pas du tout puisque nous avons droit à une petite révolution : voici la première Corvette à moteur centrale arrière. En effet, les sept dernières générations ont eu droit à un moteur devant le passager et non pas derrière. Cette version C8, comme nous devons l'appeler, chamboule tout mais conserve tout de même l'un des éléments clés qui a fait son succès : le V8.

Chevrolet Corvette Stingray 2020
Chevrolet Corvette Stingray 2020

Effectivement, avec un changement d'architecture on pouvait craindre aussi une baisse de la cylindrée ou alors l'ajout d'un turbo. Nous retrouvons bien un V8 6,2 litres, atmosphérique bien entendu, doté de deux soupapes par cylindres. Le "small block" comme on peut l'appeler (puisqu'il y aura évidemment des versions plus puissantes à l'avenir) délivre 495 chevaux et 637 Nm de couple. Le moteur est associé à une inédite boîte à double embrayage à huit rapports, fournie par Tremec, et qui remplace l'ancienne boîte automatique à convertisseur. Malgré la nouvelle architecture en aluminium et des matériaux allégés pour les trains roulants, le poids est en augmentation puisqu'il est annoncé à 1530 kilos à sec, soit certainement plus de 1600 kilos avec les pleins faits. Pourtant, ce n'est pas faute d'avoir insisté sur les matériaux légers puisque la structure du tunnel central est en fibre de carbone, tout comme la structure des pare-chocs. Les cuves pour les coffres avant et arrière sont également faites de résine ultra légère.

Vous souhaitez attendre la version en boîte manuelle comme 20 % des acheteurs de la précédente génération ? Elle ne devrait pas être proposée sur cette version, pour la simple et bonne raison que, selon General Motors, techniquement parlant, c'était bien trop complexe à intégrer avec cette nouvelle architecture. Tout se perd n'est-ce pas ? Effectivement, exit aussi les ressorts à lame à l'arrière, place à une double triangulation sur chaque essieu avec un amortissement piloté magnéto-rhéologique disponible avec le pack Z51 Performance (nous y reviendrons plus bas). La Corvette voit également son centre de gravité abaissé de 10 millimètres et affiche aujourd’hui une distribution de son poids de 40 % à l’avant et de 60 % à l’arrière. En termes de performances, le 0 à 100 km/h est annoncé en moins de trois secondes.

Chevrolet Corvette Stingray 2020
Chevrolet Corvette Stingray 2020

Pour assurer un départ canon, Chevrolet a installé d'énormes pneumatiques à l'arrière taillés en P305/30 ZR20. Chevrolet assure "une traction exceptionnelle", notamment grâce à la position du moteur au-dessus des roues permettant ainsi de créer un contre-poids et d'amplifier le niveau d'adhérence. C'est d'ailleurs ce détail qui a su convaincre les ingénieurs de passer au moteur central arrière puisque, logiquement, les lois de la physique rendaient difficile l’amélioration des performances sur une Corvette qui aurait conservé son moteur à l'avant et ses seules roues arrière motrices. Chevrolet a aussi intégré un "Z Mode" qui s'active via un bouton placé à gauche du volant. Il permet de modifier les paramètres de gestion du moteur, de la boîte de vitesses, de la suspension, de la direction, de la sonorité de l'échappement et des assistances à la conduite. Il existe également une option Z51 qui inclue une suspension avec ressorts manuellement réglables, des freins plus gros, un rapport de pont spécifique, un système de refroidissement et un échappement plus sonore.

En termes de style, la nouvelle Corvette conserve toujours son toit façon Targa, amovible manuellement, et qui peut se ranger à l'arrière. La voiture mesure 4,63 mètres de longueur, 1,93 mètre de largeur et 1,23 mètre de hauteur. L'intérieur évolue considérablement avec un ensemble clairement orienté vers le conducteur et une étonnante arche pleine de boutons qui sépare le pilote de son passager. L'intérieur fait un véritable bon dans le temps avec un écran tactile de taille moyenne et un système d'instrumentation désormais 100 % numérique. Le volant est assez particulier avec deux branches en forme d'ailes et un double méplat en haut et en bas. Aux États-Unis, la voiture commencera à être assemblée fin 2019 et son arrivée en Europe est prévue pour le courant de l'année 2020. Précisons également que Chevrolet va également distribuer sa voiture dans une centaine de pays, et pour la première fois avec le volant à droite pour certains marchés asiatiques, l'Angleterre et l'Australie. Concernant les prix, aux USA, ils débutent aux alentours de 60'000 dollars pour une version Stingray, ce qui la rend plus chère d'environ 4000 dollars par rapport à l'ancienne génération. En Europe, les prix devraient être plus élevés évidemment.

Galerie: Chevrolet Corvette Stingray (2019)