En juin, la marque italienne aura 110 ans. L'occasion de fêter ça avec une Giulia encore plus puissante que l'actuelle Quadrifoglio ?

De nombreuses rumeurs sont apparues sur la toile récemment concernant l'arrivée au mois de juin prochain d'une Alfa Romeo un peu spéciale, pour célébrer les 110 ans de la marque. Les informations sont évidemment à prendre avec des pincettes lorsqu'il s'agit d'Alfa Romeo, où la moindre rumeur peut prendre d'importantes proportions. À la base de cette rumeur, c'est un sujet signé de nos confrères italiens du magazine Motori Online qui, selon leurs informations, annonce l'arrivée d'un petit SUV qui se placerait sous le Stelvio et sous le Tonale dans la hiérarchie. Ce dernier pourrait être présenté au mois de juin prochain.

Une sportive plutôt qu'un SUV ?

Suite à ces informations, le magazine MoparInsiders.com a publié un sujet qui va à l'encontre de la première rumeur, puisqu'il concerne plutôt l'arrivée d'une Alfa Romeo Giulia GTA (pour Gran Turismo Alleggerita) qui pourrait être présentée le 24 juin prochain, pour fêter justement les 110 ans de la marque. L'information leur aurait été communiquée par plusieurs sources en interne du côté de chez FCA. De notre côté, nous avons contacté Alfa Romeo en France, qui nous a indiqué que "la filiale française n'avait pas été informée de l'arrivée d'un tel modèle au mois de juin". Néanmoins, toujours d'après la marque, "nous ne sommes pas à l'abri d'une belle surprise", même si rien a encore été officialisé aujourd'hui. Nos collègues de l'édition italienne de Motor1.com ont également contacté Alfa Romeo, qui leur a immédiatement rétorqué que ces rumeurs étaient infondées.

620 chevaux sous le capot ?

Toujours selon le magazine MoparInsiders.com, si une Alfa Romeo Giulia GTA voit le jour, elle pourrait être animée par un V6 2,9 litres bi-turbo développant une puissance de 620 chevaux. Nous ne savons pas encore s'il s'agira d'une propulsion ou bien d'une transmission intégrale, elle devrait en revanche avoir le droit, d'emblée, à une boîte automatique ZF à huit rapports. Elle devrait également peser 20 kilos de moins qu'une Giulia Quadrifoglio (1595 kilos) grâce à l'usage de nombreux matériaux légers. Si elle voit le jour, il s'agira sans doute d'une édition limitée à seulement quelques exemplaires.

D'autres priorités ?

Vous l'aurez compris, toutes ces informations sont à prendre avec des pincettes, surtout qu'il ne s'agit pas vraiment de la priorité de la marque en ce moment. En effet, avec une gamme encore restreinte et des difficultés à vendre des voitures face aux ogres allemands, Alfa Romeo traverse actuellement une période compliquée, qui nécessitera peut-être de grands chamboulements d'ici les années à venir pour revenir dans la course. D'autres incertitudes subsistent également concernant l'avenir de la marque sous le giron de Carlos Tavares, qui dirigera la nouvelle entreprise qui sera le fruit de la fusion entre FCA et PSA. Que deviendra Alfa Romeo ? Le positionnement de la marque changera-t-il ? Autant de questions qui resteront sans réponse à court terme.