Les flèches suédoises se mettent à jour.

Husqvarna s’échauffe à l’approche de la belle saison, la marque annonce le renouvellement de la gamme Vitpilen et Svartpilen. Les 401 et 701 sont déjà en concession, avec les nouvelles couleurs et les évolutions techniques. Les deux modèles ont étonné le marché l’année passée et comptent bien recommencer en 2020.

Deux motos pour les amateurs de gros monocylindres

Les "grosses" 701 sont pensées pour être amusantes, avec un ensemble pesant entre 158 et 161 kg en fonction du modèle. Ce sont des roadsters animés par un gros monocylindre de 693 cm3 produisant 75 chevaux et 72 Nm de couple. Alors quelle différence y’a t-il entre les deux ? Et bien pas grand-chose mécaniquement. Mais du côté design, c’est là qu’on voit la différence. 

La Vitpilen est un roadster trapu avec un guidon plat qui fait basculer le pilote sur l’avant, la Svartpilen est un scrambler néo-rétro aux formes particulières qui la rendent très reconnaissable, elle propose une position un peu plus détendue avec un guidon plus haut. Les deux reçoivent de nouvelles couleurs et des petites mises à jour techniques, mais rien de bien fondamental. 

Côté partie cycle, c’est fait maison. Les deux flèches sont équipées de fourches WP Apex de Ø 43 millimètres réglable en compression et en rebond à l’avant, et d’un amortisseur WP Apex à l’arrière. Le freinage est confié à Brembo à l’avant avec étrier radial pinçant un disque de Ø 320 millimètres. Pour vous offrir l’une de ses deux machines, le tarif est le même pour ses jumelles 10'390 €.

Galerie: Husqvarna Vitpilen Svartpilen 701 2020

Les "petites" elles aussi mises à jour

Avec ces deux modèles, "Husky" a pu entrer de manière intelligente et sans prendre trop de risques sur le marché du roadster et du scrambler en utilisant un bloc moteur et des pièces KTM déjà existantes, les deux marques sont très liées depuis le rachat de la marque suédoise par le constructeur de Mattighofen (Autriche) en 2013. 

KTM et Husqvarna sont connus pour savoir faire des motos joueuses, parfois trop, comme la Superduke 1290 R. Mais le groupe est aussi connu pour savoir faire des petites cylindrées acérées. Les 401 sont dans cette lignée, elles sont attrayantes et accessibles. Ces deux motos reçoivent elles aussi quelques évolutions ainsi qu’une nouvelle peinture. Dans l’idée de leur grande sœur, la Vitpilen est un roadster et la Svartpilen un scrambler. Elles sont toutes deux accessibles dès le permis A2 puisqu’elles développent 44 chevaux (pour 37 Nm de couple). Elles sont légères avec seulement 151 kilos sur la balance.

Galerie: Husqvarna Vitpilen Svartpilen 401 2020

Les deux se différencient suffisamment pour avoir leurs clients propres, mais se ressemblent pourtant beaucoup techniquement. La dotation pour la partie cycle est pratiquement identique pour les 701 et 401, même fourches, même ABS, même disques de frein, même bloc optique, même compteur, les quelques menues différences se situant au niveau du freinage, et de la capacité du réservoir. Les 401 sont équipés par ByBre à l’avant et à l’arrière. Cette marque n’est autre qu’une filiale de Brembo, c’est donc une toute petite différence. Pour acheter l’une des 401, il faudra payer 5'899 €. Sur les deux cylindrées, Husqvarna propose une large gamme d'accessoires pour protéger et personnaliser votre moto.