On vous explique tout ça ici !

Ça y est, vous vous êtes décidés à passer le permis A2, afin de pouvoir conduire des motos sur la route. Vous avez investi dans un équipement, vous avez contacté votre moto-école, vous avez commencé à apprendre le théorique et la pratique et vous passez vos week-ends à rechercher la moto parfaite pour vous. Mais patatra, vous passez votre permis courant mars. Ce qui veut donc dire que vous passerez le nouveau permis. Mais pas de stress, nous allons vous aider à mieux comprendre ce qui change pour vous !

Kévin Quique, formateur et agent chez Zebra moto-école au Circuit Carole, a accepté de répondre à quelques questions. "Le gros changement, c'est surtout le plateau. Jusqu'au 1er mars, les permis se déroulent en deux temps (théorie et pratique), sur quatre épreuves (plateau lent, plateau rapide, circulation et fiches). Après le 1er mars, tout ça c'est fini, on garde les deux temps. Mais il n'y a plus que 3 épreuves."

Épreuve pratique

"Le plus gros changement, c'est celui du plateau. Actuellement, on a le lent et le rapide sur deux tests différents. À partir du 1er, on mixe les deux. C'est-à-dire qu'un élève qui part pour le lent, part aussi pour le rapide, il enchaîne les deux et c'est ça le nouveau permis. 

Ensuite, il y a quelques changements apportés à la circulation. Notamment une note sur la trajectoire du candidat et son placement sur la route. Chose qu'on fait depuis très longtemps en voiture. Ici, il va falloir que le candidat apprenne les bases de la trajectoire, extérieur-intérieur-extérieur comme sur piste, mais c'est encore sujet à des doutes. Et pour finir, l'épreuve de circulation sera un peu plus longue, de l'ordre de 40 à 45 minutes. Contre 30 à 35 minutes actuellement."

Épreuve théorique

Kévin Quique, formateur et agent chez Zebra moto-école au Circuit Carole, nous explique désormais les modifications de la partie théorie : "Le second gros changement, c'est sur le point théorique. Aujourd'hui, tout détenteur du permis B, et d'un code de moins de 5 ans, peut prétendre à passer son permis moto sans repasser de code. Mais pour le prochain permis, il y aura un code spécifique. Donc il faudra passer l'Épreuve Théorique Moto (ETM), un code de la route adapté à la moto. 

On peut dire que c'est une épreuve totalement nouvelle, mais en vérité, c'est un condensé des fiches et de questions sur la conduite à moto. C'est similaire à ce qui se fait aujourd'hui, mais c'est bien d'appuyer sur la différence entre voiture et moto. Il faut nuancer cependant, si votre code à moins de 5 ans, vous pourrez passer votre permis sans ETM jusqu'au premier septembre prochain. Pour finir le barème est un peu plus sévère, puisqu'il faut faire un score de 21 points sur 27 possible, quand l'ancien permis était accordé avec 17 points."

Quel équipement ?

Un autre point qui pourrait évoluer, c'est celui de l'équipement nécessaire pour passer le permis "Avant on suivait la loi, c'est-à-dire casque et gants obligatoires, et on poussait nos élèves à s'équiper avec blouson, pantalon, bottes et dorsale. Mais rien d'obligé puisque ce n'était pas obligatoire dans la loi. Et en mars, ce sera le boxon, on ne sait même pas ce qui va être obligatoire ou non. Il y a des rumeurs autour du casque, blouson et botte. Mais, et les gants ? On est à 15 jours de la réforme et il reste encore de gros points interrogation. Même les inspecteurs ne savent pas trop ce qui va se passer."

Une réforme qui ne fait pas que du bien

"C'est la troisième réforme depuis que je fais le permis moto, et tous les 5-6 ans ça change. Et à chaque fois, on se retrouve dans le flou. On arrive dans une période critique, fin de vie d'un permis, arrivée d'un autre. On découvre tellement de choses au fur et à mesure qu'on se plonge dans la réforme qu'on vit pratiquement au jour le jour. Et il n'y a pas que nous qui sommes piégés. Les élèves aussi ! Il y a tous ceux qui vont arriver après le 1er mars, mais les autres ? 

Ceux qui sont sur le point de passer le permis, mais qui ne sont pas totalement prêts, ils sont en train de se former sur un permis qu'ils ne passeront pas. Et il y a aussi ceux qui sont prêts et qui sont repoussés par la préfecture après la date limite et qui doivent donc apprendre le nouveau permis. Tout ça, ce sont des dépenses imprévues et tout le monde ne peut pas se permettre de reprendre des demi journées de cours en plus comme ça. Et dernier petit point intéressant, il n'y aura pas de passage de permis du 1er au 15 mars car les examinateurs sont en formation pour ce nouveau permis. Ça repousse encore un peu plus les dates où on peut faire passer les permis."

Galerie: Carte grise et Permis de conduire