La petite voiture zéro émission enlève le logo Fiat à l'avant. Ce qui pourrait aussi également arriver à la Panda.

Le jour est donc arrivé : la Fiat 500 devient électrique. La première Fiat 500 zéro émission de Turin se renouvelle complètement et arrive avec de nombreuses innovations. Mais finalement, à bien y réfléchir, le moteur électrique est loin d'être l'aspect le plus étonnant sur la citadine italienne.

L'une des révolutions qui fera date, c'est l'absence du logo Fiat sur la face avant. Une nouveauté qui n'est pas un "simple" choix de style, mais un mouvement très important de stratégie marketing.

La force d'une icône

Remontons un peu dans le temps. C'était au Salon de l'automobile de Genève 2018 que Sergio Marchionne, face aux journalistes, avait déclaré :

"La 500 sera le moteur de Fiat en Europe".

Deux années se sont écoulées, et Marchionne, décédé mi-2018, a été remplacé par Mike Manley. Le plan industriel a été revu et corrigé à maintes reprises mais les 500 restent la colonne vertébrale de l'avenir de la marque turinoise. Un avenir qui sera de plus en plus électrique, mais sans le badge Fiat sur la carrosserie.

500 001
500 002

Cette décision est le résultat de l'incroyable force de la 500, un modèle qui, depuis sa renaissance en 2007, a conquis beaucoup d'automobilistes de tous horizons, devenant le symbole le plus fort du constructeur automobile auquel elle appartient. L'étape d'après est donc une évidence : exploiter la force du nom 500 en l'éloignant progressivement de la marque Fiat pour en faire une marque à part entière.

La petite voiture du Lingotto se présente ainsi comme un modèle doublement nouveau : nouveau mécaniquement et nouveau dans la marque.

Le petit fonde une famille

En y repensant, cette opération a commencé il y a déjà des années avec la naissance des 500L (2012) et 500X (2014), des voitures complètement différentes de la 500 originale, tant par leur taille que par leur mécanique, mais étroitement liées les unes aux autres par leur style et leur philosophie.

Fiat 500L Sport (2020)
Fiat 500X

Trois modèles différents mais égaux, capables de se vendre à plus de 3 millions d'unités dans le monde. Et ils ont tous la même mère : ce n'est pas Fiat, mais la 500 ! 

Galerie: Nouvelle Fiat 500 électrique

Va-t-elle donner l'exemple ?

La 500 en tant que marque distincte ne pouvait être que la première étape de la lente disparition de l'acronyme FIAT (pour Fabbrica Italiana Automobili Torino) sur les carrosseries des modèles du constructeur italien. Et c'est la Panda qui pourrait bientôt suivre cet exemple et devenir aussi une marque à part, avec une philosophie plus rationnelle et des prix plus bas.

D'ailleurs, on a déjà eu plusieurs indices en ce sens dans une une interview donnée il y a quelques temps par Olivier François (responsable de la marque Fiat) dans laquelle il révélait comment la Panda va créer une famille de 4 modèles différents. D'une part, il y aura la 500 avec ses différentes déclinaisons (électrique, normale, 500L et 500X) unies par un positionnement plus fashion, d'autre part la Panda avec une âme plus rationnelle.

Galerie: Fiat Concept Centoventi

Une stratégie qui serait conforme au plan de fusion FCA - PSA et pourrait couvrir les marchés où Fiat est moins forte en tant que marque et présente avec une gamme de modèles réduite. Nous saurons comment cela se passera dans les prochains mois, mais l'idée de voir disparaître la "Fabbrica Italiana Automobili Torino" produit inévitablement un certain effet.