Une superbe année pour l'industrie du deux-roues.

En termes d'immatriculations, 2019 a été bonne pour les marques automobiles sur le marché français avec une augmentation de 1,88 % sur l'année passée comparé à 2018. Et bien que dans certaines villes, une immatriculation automobile sur deux soit pour un SUV, il y a une statistique qui crève le plafond pour l'année terminant la décennie. Et elle n'est pas sur quatre roues. Elle est donc logiquement sur deux ou trois roues.

Le motocycle en force

Avec une hausse de près de 12 % comparé à 2018, qui elle même avait marqué une hausse de 8,2 % comparé à 2017, les deux-roues battent tous les records. Certes, les 184'764 unités vendues peuvent sembler dérisoires en comparaison des 2'214'278 voitures sur la même période, mais ce chiffre reste évidemment encourageant pour les constructeurs.

Qui sont les reines du marché ?

Celle qui domine sans partage et sans merci le trône depuis sa sortie en 2014 n'est autre que la Yamaha MT-07, avec 6368 unités vendues (- 4,1 %) suivit de très près par sa concurrente directe, la Kawasaki Z 650 avec 3676 unités (- 0,4 %). Une autre Kawasaki, la Z 900, complète le podium de tête avec 3451 unités (+ 0,7 %). Pour la médaille en chocolat, on retrouve la BMW R 1250 GS avec 3420 unités. Enfin en 5ème position, on retrouve la Yamaha Tracer 900 et ses 2921 unités. 

Il serait facile de passer outre les scooters, mais il faut rendre à César ce qui est à César : ce sont eux les plus vendus sur le marché français. Le Honda Forza 125, avec ses 6751, et une hausse des ventes de + 29,8 %, est le deux-roues le plus vendu de France. Le Yamaha Xmax 125 le suit avec 6426 unités (+ 12,6 %) et le troisième scooter, dispose d'une troisième roue ! C'est le Piaggio MP3 500 avec 3854 et une chute vertigineuse de - 21,3 %.

Quelques chiffres

Si on divise le marché du deux-roues entre les motos et les scooters, la balance penche nettement pour les motos, avec deux fois plus d’immatriculations.

  • Motos : 133'183 (+ 13,2 %)
  • Scooters : 51'581 (+ 8,96 %)

Quand on regarde du côté des plus petites cylindrées, notamment les 125, on observe que la tendance moto/scooter s'inverse. Il y a eu plus de scooters 125 vendus que de motos 125 vendues. 

  • 125 : 56'134  (+ 10,2 %)
  • Scooters 125 : 34'797 (+ 6,4 %)
  • Motos 125 : 21'337 (+ 16,9 %)

Est-ce que 2020 continuera la dynamique de hausse du nombre d'immatriculations des deux-roues ? Seul l'avenir nous le dira !