Mike Flewitt a confié que ses équipes travaillaient déjà sur ce projet.

Voilà des années que la McLaren P1 a vu le jour. Entre-temps, après la Ferrari LaFerrari, le constructeur au cheval cabré a lancé une toute nouvelle voiture hybride : la SF90 Stradale. De son côté, Koenigsegg complique les choses avec la Jesko et la Gemera qui a été présentée au salon numérique de Genève. McLaren ne pouvait pas en rester là.

Selon nos confrères d'Autocar, le constructeur de Woking est en train de travailler sur une toute nouvelle hypercar. Il s'agit ni plus ni moins que de la descendante directe à la McLaren P1. Avant de vous réjouir trop vite, le site anglais précise que cette hypercar ne sortira pas des ateliers de Woking avant 2024 ! 

En ce qui concerne la partie mécanique, l'hypercar anglaise devrait embarquer un moteur thermique ainsi qu'un ou plusieurs moteurs électriques. En effet, le constructeur n'est pas prêt à commercialiser une sportive 100 % électrique. Mike Flewitt, son patron, estime que ces voitures (électriques) sont géniales à conduire mais que la technologie n'est pas encore au point. Certes, une voiture purement électrique offre des accélérations à vous arracher des cheveux, mais il y a plusieurs points à régler comme le poids des batteries, leur autonomie et le temps de recharge. 

Pour toutes les raisons évoquées, McLaren devrait donc poursuivre sur sa lancée et produire une autre hypercar hybride, un peu comme la McLaren P1 à son époque. Ce modèle a un V8 couplé à un moteur électrique pour développer une puissance totale d'un peu moins de 1000 ch. La McLaren P1 peut être branchée à une prise électrique pour que sa batterie retrouve son autonomie. Sa descendante devrait avoir une technologie similaire, mais il est évident que McLaren la remettra au goût du jour avec probablement plusieurs moteurs électriques pour une puissance totale de plus de 1000 ch. 

Koenigsegg a prouvé qu'il était possible de concevoir une hypercar complètement délirante avec seulement un moteur essence de trois cylindres associé à trois moteurs électriques pour développer 1700 ch au total. Surtout, l'autonomie de son véhicule, la Gemera, est annoncée à 1000 km ! Nous pensons que McLaren empruntera ce chemin-là, nous verrons si nos pronostics sont exacts : rendez-vous en 2024.