La marque travaille sur un système de ce type.

Avec l'électrification du marché de l'automobile, de nouvelles lois sont prises pour éviter que les villes ne restent des foyers de pollution à cause du trafic. L'arrivée de zones à faibles émissions (ZFE) interdisant progressivement les voitures les plus polluantes jusqu'à n'autoriser que les vignettes Crit'Air 1 se fait d'ailleurs en ce sens.

Pour les constructeurs, l'enjeu de faire des voitures de plus en plus propre est évidemment politique et financier, puisque l'Europe sanctionnera lourdement les constructeurs ne se pliant pas à ces normes, mais aussi marketing, puisque l'accent va être mis sur les ventes de véhicules moins polluants. Fiat l'a bien compris, et le groupe Fiat Chrylser Automobiles envisage d'ailleurs une accélération de son passage à une gamme entièrement électrifiée, alors qu'il est encore aujourd'hui un des constructeurs les plus en retard sur la réduction des émissions polluantes.

Le géant italo-américain a dévoilé un projet qui s'appelle Turin Geofencing Lab, visant à automatiser le passage à l'électrique de ses véhicules hybrides rechargeables dans les zones urbaines et à faibles émissions, et qui doit impliquer les autorités italiennes pour le mettre en place, selon l'agence Reuters.

Ce système embarqué est actuellement en test via un prototype installé sur un Jeep Renegade hybride, et consiste en des capteurs entièrement intégrés au véhicule, afin que celui-ci soit capable de détecter l'arrivée dans ces zones, et ainsi couper le bloc thermique pour se reposer sur le moteur électrique uniquement, et faire de la voiture une 'zéro émission'.

Des aménagements techniques doivent encore être développés pour permettre aux véhicules de ne pas avoir besoin de relancer le moteur thermique, ou de pouvoir le faire si besoin malgré la détection de ces zones. En contrepartie, Reuters explique que les propriétaires de véhicules équipés de ce système pourraient prétendre à l'utilisation des places réservées aux véhicules électriques et des bornes de recharge qui les accompagnent. Il s'agirait alors de la version poussée du système "eDrive Zones" de BMW, qui envoie un message sur le smartphone de son propriétaire aux abords des zones à faibles émissions.