Un bonus également applicable aux deux et trois-roues.

De paire avec les annonces du plan de soutien, les deux et trois-roues sont aussi susceptibles de recevoir une prime. Certes, nous sommes bien loin des 12'000 euros possibles pour une voiture ou une camionnette électrique, mais il y a tout de même de l'argent à économiser.

L'État a fait le choix de la transition écologique en encourageant l'achat de véhicules électriques ou électrifiés avec, notamment, un bonus pour les véhicules hybrides rechargeables. Une aide financée par l'État à hauteur de 535 millions d'euros.

Cependant, l'État n'oublie pas qu'il y a quelques irréductibles utilisateurs de deux-roues. Il propose donc des aides plus ou moins intéressantes en fonction du produit qui vous fait rêver et de votre revenu fiscal de référence.

Prime à la conversion

Pour un revenu fiscal inférieur ou égal à 18'000 euros :

-Le véhicule doit-être un 2 roues, un 3 roues ou un quadricycle électrique

-Sans batterie au plomb

-Puissance maximale nette au moins égale à 2 ou 3 kW (selon la norme, soit NEDC soit WLTP)

-Être acheté, ou loué pendant au moins 2 ans

-Coûter au maximum 60'000 euros, coût d'achat ou de location de la batterie inclus

-Être immatriculé en France avec un numéro définitif

-Ne doit pas être endommagé

-Ne doit pas être vendu lors de sa première année d'immatriculation ou avant d'avoir parcouru 2000 km.

La prime à la conversion est de 1100 euros.

L'aide maximale est de 2000 euros, prime et bonus inclut. 

Le bonus varie en fonction de la puissance maximale nette du véhicule.

Pour une machine à la puissance inférieure à kilowatts ou 3 kW (NEDC ou WLTP), le bonus équivaut à 20 % du coût TTC du véhicule dans la limite de 100 €.

Pour une machine de plus de 2/3 kilowatts, le bonus atteint les 27 % du coût TTC du véhicule plus le coût de la batterie si elle est louée, soit 900 €.

Une surprime de 1000 euros maximum est offerte par les collectivités territoriales si vous travaillez ou habitez dans des Zones à Faible Émission mobilité (anciennement Zones à Circulation Restreinte)

Pour un revenu fiscal supérieur à 18'000 euros :

Les conditions sont identiques à celles en place pour la tranche basse du revenu fiscal de référence.

La prime à la conversion est de 100 euros.

L'aide maximale est de 1000, prime et bonus inclut.

Le bonus varie en fonction de la puissance maximale nette du véhicule.

Pour une machine à la puissance inférieure à kilowatts ou 3 kW (NEDC ou WLTP), le bonus équivaut à 20% du coût TTC du véhicule dans la limite de 100 €.

Pour une machine de plus de 2/3 kilowatts, le bonus atteint les 27% du coût TTC du véhicule plus le coût de la batterie si elle est louée, soit 900 €.

Une surprime de 1000 euros maximum est offerte par les collectivités territoriales si vous travaillez ou habitez dans des Zones à Faible Émission mobilité (anciennement Zones à Circulation Restreinte)

Les demandes peuvent être faites directement par votre concessionnaire, mais si vous préférez vous occuper vous-même de l'administratif, vous pouvez passer par le site du gouvernement. Vous pourrez ainsi adapter votre profil de manière plus précise pour obtenir l'estimation la plus juste possible.