Dans le cadre du plan de renouvellement de sa gamme, Nissan présente un nouveau produit, l'Ariya, un SUV 100 % électrique.

Non, il ne s'agit pas d'un concept-car. En effet, les nouvelles voitures électriques et leurs lignes très effilées, comme taillées dans la masse, pourraient effectivement laisser penser que le Nissan Ariya est encore un énième concept-car de SUV 100 % électrique. Ce n'est aujourd'hui pas le cas puisque l'Ariya symbolise en quelque sorte le renouveau de la firme japonaise avec une gamme de produits qui sera renouvelée d'ici les prochaines années.

Dix ans après avoir lancé la Leaf, Nissan lance donc un second véhicule 100 % électrique grand public qui s'inscrit clairement dans l'air du temps puisqu'il s'agit d'un SUV. Il découle du concept-car éponyme présenté l'an dernier au Salon de Tokyo. qui lui-même découle du concept-car IMx présenté également à Tokyo, mais en 2017.

2021 Nissan Ariya

Le tour du propriétaire

L'Ariya affiche des dimensions assez généreuses avec 4,60 mètres de long, 1,85 mètre de large et 1,66 mètre de haut. Victime de la mode, la voiture bénéficie d'une ligne de toit fuyante façon SUV Coupé et d'une calandre proéminente. Cette dernière intègre un logo lumineux revu pour l'occasion et qui s'installera sur toutes les nouvelles Nissan à l'avenir. 

À l'arrière, c'est un peu plus consensuel qu'à l'avant avec un bandeau noir qui enveloppe les optiques et qui court sur toute la largeur de la voiture. De quoi lui donner un air robuste. Nous pourrions presque faire le parallèle avec la poupe d'un certain Lamborghini Urus dont l'Ariya semble légèrement s'inspirer au niveau du dessin.

2021 Nissan Ariya
2021 Nissan Ariya

Un habitacle plutôt minimaliste

À l'intérieur c'est là aussi tout nouveau tout beau, et surtout très épuré. Nous retrouvons deux écrans de 12,3 pouces permettant de gérer toute l'interface de la voiture. Les commandes physiques sont pour le moins minimalistes, nous retrouvons simplement la commande de boîte, à peine visible au niveau de la console centrale.

Le volant est à deux branches et nous rappelle étrangement celui de la nouvelle Škoda Octavia. L'habitabilité semble correcte puisque Nissan annonce un empattement de 2,78 mètres et un volume de coffre oscillant entre 415 litres (pour la version quatre roues motrices) et 468 litres (pour la version deux roues motrices).

2021 Nissan Ariya

Une nouvelle plateforme et deux batteries différentes

Les nouveautés, c'est le créneau de ce Nissan Ariya puisqu'il inaugure une plateforme inédite modulaire, la CMF-EV, qui sera dédiée aux futures voitures électriques de l'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi. Cette plateforme sera notamment réutilisée cette année pour un SUV 100 % électrique du côté de chez Renault.

Sous le capot, il y aura le choix, notamment en matière de batteries et donc d'autonomie. En version deux roues motrices, l'Ariya est disponible soit avec une batterie de 63 kWh soit avec une de 87 kWh. La première est annoncée à 360 kilomètres d'autonomie selon le cycle WLTP et la seconde à 500 kilomètres. Le modèle équipé de la batterie de 63 kWh est équipé d'une motorisation de 218 chevaux et 300 Nm tandis que l'autre bénéficie de 242 chevaux et 300 Nm.

Du côté des versions quatre roues motrices, ce sont les mêmes batteries qui seront proposées : 63 kWh, 87 kWh et 87 kWh Performance. Plus lourdes, les versions quatre roues motrices perdent quelques kilomètres d'autonomie. Elles sont annoncées respectivement à 340, 460 et 400 kilomètres. Au niveau de la puissance du groupe motopropulseur c'est en revanche un peu plus véloce puisqu'elles proposent respectivement 279 chevaux et 560 Nm, 306 chevaux et 600 Nm et jusqu'à 394 chevaux et 600 Nm pour la version 87 kWh Performance. Nissan annonce un 0 à 100 km/h en 5,1 secondes pour la version la plus puissante et une vitesse maximale de 200 km/h.

2021 Nissan Ariya

Une recharge pouvant aller jusqu'à 130 kW

Pour recharger les batteries, Nissan annonce que l'Ariya peut supporter une charge allant jusqu'à 130 kW. Les versions à batterie 63 kWh sont équipées d'un chargeur de 7,4 kW pour un usage domestique, tandis que les versions 87 kWh comprennent un chargeur triphasé de 22 kW pour recharger son véhicule à domicile. Pour les versions européennes, Nissan intègre une prise standard Combo CCS.

Nissan fait également la part belle aux technologies à bord de son nouveau SUV 100 % électrique, en témoignent l'intégration du système de conduite autonome de niveau 2 "ProPilot", d'un système déjà présent sur le Qashqai et la Leaf, du système de e-Pedal que nous retrouvons sur la Leaf e+, d'une commande vocale améliorée ou encore de l'aide active au stationnement "ProPilot Park".

Si vous êtes tombé amoureux de ce Nissan Ariya, il faudra patienter encore un peu avant de vous le procurer puisqu'il ne sera pas disponible avant le printemps 2021. Les tarifs n'ont pas encore été annoncés par la marque japonaise, mais au vu des technologies embarquées, il ne faudra pas compter en-dessous de 40'000 euros pour se l'offrir, hors bonus écologique en vigueur.

Galerie: Nissan Ariya (2020)