Une source très sérieuse a mentionné l'arrivée de ce moteur.

Le président d'un grand syndicat canadien des travailleurs de l'automobile a déclaré qu'un moteur Ford de 6,8 litres est en préparation. Il a ajouté qu'il sera utilisé dans les F-150 et Mustang.  Cette déclaration provient d'une conférence de presse tenue par Unifor, le plus grand syndicat privé du Canada.

Le syndicat négociait avec Ford et a conclu un accord de 2 milliards de dollars. À plusieurs reprises, le président d'Unifor, Jerry Dias, a mentionné un nouveau moteur de 6,8 litres que Ford allait construire dans son usine de Windsor, au Canada.

Dans un communiqué de presse officiel, Unifor a confirmé la production de ce moteur, sans pour autant préciser sa cylindrée. Voici un extrait :

L'accord comprend 1,8 milliard de dollars pour le réoutillage et la construction de nouveaux véhicules électriques à Oakville, y compris un CUV... Ford s'est engagé à fournir de nouveaux moteurs de 6,X L à l'usine de Windsor et un moteur de 5,0 L à l'usine d'Essex.

Nous avons contacté Ford pour avoir plus d'explications. Malheureusement, on nous a simplement dit que la compagnie ne fait pas de commentaires sur les spéculations concernant les futurs produits. Nous avons du mal à qualifier de spéculation une citation d'un grand président de syndicat et un communiqué de presse officiel.

Tout au long de son discours, la nature de ce moteur n'a jamais été révélée. Il s'agit probablement d'un V8, mais Ford a un jour fabriqué un V10 de 6,8 litres. Des rumeurs circulent également sur Internet disant qu'il s'agit d'un nouveau moteur similaire au 7.3 L, mais là encore, cela n'a été mentionné nulle part dans les communications de l'Unifor.

De plus, le communiqué de presse d'Unifor semble revenir sur la citation de Dias concernant le 6,8 litres, en le qualifiant plutôt de 6,X litres. Cela pourrait signifier qu'il y aura de multiples configurations du moteur. 

Galerie: Ford Shelby GT500 (2019)