McLaren abandonne son système de dénomination numérotée.

Au début du mois dernier, McLaren a présenté sa nouvelle génération d'hybride haute performance, en nous montrant une forme très McLaren, mais qui cache une tonne de nouveautés. Nous savons désormais le nom de cette future supercar : voici l'Artura.

Des rumeurs - et des dépôts de marques - ont laissé entendre que le constructeur de supercars abandonnerait son système de dénomination numérique. 570GT, 720S, 765LT... Tout ça c'est du passé ! 

McLaren a accompagné l'annonce du nom de son futur modèle de deux gros plans de l'arrière de la voiture montrant le nouveau monogramme Artura sous l'insigne McLaren. Les images montrent l'insert en maille flanqué de deux gros tuyaux d'échappement ronds. Il ressemble à l'arrière standard d'une McLaren, mais le constructeur indique que l'Artura comportera beaucoup de nouvelles pièces, dont un nouveau châssis en fibre de carbone appelé MCLA.

Il abritera également un groupe motopropulseur et une architecture électrique entièrement nouveaux. La plateforme est optimisée pour recevoir le nombre (encore) indéterminé de moteurs électriques qui l'aideront à se propulser.

Galerie: McLaren Artura teaser

McLaren présentera également un nouveau V6 biturbo conçu pour fonctionner avec des moteurs électriques. Cette motorisation hybride devrait produire plus que les 600 chevaux (447 kilowatts) et 600 newtons-mètres de couple produits par le V8 biturbo de 3,8 litres répandu dans toute la gamme.

Cependant, l'augmentation des performances ne fera pas face à une augmentation significative du poids. McLaren s'est concentré sur de nouvelles technologies de réduction du poids pour compenser la masse supplémentaire du groupe motopropulseur hybride - les batteries et les moteurs électriques sont lourds. Le patron de l'entreprise, Mike Flewitt, a déclaré que le poids de la nouvelle voiture augmenterait de 30 à 40 kilogrammes.

Les voitures hybrides et entièrement électriques occuperont le devant de la scène dans les mois et les années à venir, alors que les constructeurs automobiles de toute l'industrie s'orientent vers les nouvelles technologies de propulsion. L'Artura est la première à rouler sur la nouvelle plateforme de la société optimisée pour l'électrification, ce qui laisse penser qu'il y en aura d'autres. Nous ne savons pas quand McLaren prévoit de dévoiler officiellement l'Artura, bien que la société ait déclaré qu'elle serait en vente au cours du premier semestre de l'année prochaine. Ça ne devrait plus tarder !