49 exemplaires de ce modèle devraient être fabriqués. Si la voiture voit bel et bien le jour néanmoins.

Le traitement médiatique accordé à chaque nouvelle supercar dévoilée par un obscur constructeur est souvent assez particulier. La raison ? Tout simplement parce que depuis quelques années désormais, nous avons vu l'éclosion de nombreux jeunes constructeurs, notamment au Moyen-Orient, qui se targuaient de développer la sportive de tous les superlatifs.

Malheureusement, quelques semaines après la présentation du modèle, c'est souvent le vide intersidéral. Les voitures tombent dans l'oubli, nous n'en voyons jamais la couleur et quand bien même elles roulent, c'est parfois pour des démonstrations assez ridicules. L'exemple le plus significatif, c'est la fameuse Devel Sixteen et ses 5000 chevaux. Une voiture censée dépasser la barre des 500 km/h.

Sauf que les rares apparitions de la voiture se sont soldées par des démonstrations décevantes, en témoigne la vidéo d'une célèbre Youtubeuse, qui n'a visiblement pas eu le droit d'exploiter le véhicule ne serait-ce qu'à 10 % de ses capacités annoncées. Une vidéo qui a suscité d'ailleurs de nombreuses réactions à ce sujet, des réactions qui ne vont pas le sens du constructeur dubaïote visiblement, qui pensait pourtant s'offrir un joli coup de pub. Les commentaires de la vidéo ont d'ailleurs été désactivés.

Des histoires comme celles-ci, il y en a certainement d'autres, même si, effectivement, en annonçant 5000 chevaux, on imaginait bien que tout n'allait pas se passer comme prévu. La supercar que nous vous présentons aujourd'hui, c'est la Naran Automotive Naran, un véhicule aux prétentions nettement moins élevées et qui, sur le papier, semble déjà plus cohérent que d'autre modèle dont nous ne verrons jamais la couleur.

Naran Automotive Naran Arrière

La marque fut fondée par Ameerh Naran, un entrepreneur qui, après avoir créé et développé Vimana Private Jets, compte aujourd'hui réaliser son rêve, celui de développer une marque de voitures de sport. La Naran est construite autour d'un châssis monocoque partagé avec la BMW Série 8, la marque disposant d'un partenariat avec la firme bavaroise. Elle est dotée d'une transmission intégrale et est animée par un V8 5,0 litres bi-turbo conçu en collaboration avec Racing Dynamics.

Ce moteur développe la bagatelle de 1062 chevaux et 1036 Nm de couple, de quoi abattre le 0 à 100 km/h en à peine trois secondes et atteindre 370 km/h en vitesse de pointe. Des chiffres qui n'ont rien d'extraordinaires parmi toutes les supercars que l'on peut nous présenter aujourd'hui, mais ces chiffres semblent tout à fait cohérents et absolument pas extrapolés pour faire parler à tort et à travers d'une voiture qui ne tiendra pas ses promesses.

Naran Automotive Naran Avant
Naran Automotive Naran Arrière

Pour gagner encore en crédibilité, Naran Automotive précise que sa voiture repose sur un châssis développé par EY3 Engineering et Daniel Mense, connu notamment pour son travail sur la NIO EP9. Les suspensions, le système de freinage et la direction sont conçus à partir de technologies utilisées en compétition. Le poids devrait se situer autour de 1620 kilos d'après le constructeur. Ce dernier assure même que sa voiture produira "des sensations de conduite similaires à celles d'une GT3" d'après ce qui est indiqué sur le site internet de la marque.

La Naran semble donc être une supercar plutôt cohérente dans l'ensemble, et nous avons donc peut-être une chance de la voir un jour sur nos routes. Le modèle devrait être produit à 49 unités et son prix devrait se situer autour d'un million d'euros.

Galerie: Naran Automotive Naran