Celle qui devrait être en mesure de filer à plus de 500 km/h sera présentée d'ici quelques jours.

La Hennessey Venom F5, cela fait un petit moment que tout le monde en parle, notamment depuis la présentation du concept-car à l'occasion du Salon de Genève en 2018. En réalité, son nom revient souvent lors des records de vitesse, notamment parce que ce modèle serait capable de filer à plus de 500 km/h, ce qui en ferait le modèle "de série", le plus rapide de la production actuelle.

Pour le moment, le record est toujours détenu par Bugatti et la Chiron Super Sport 300+ avec une vitesse de pointe enregistrée à un peu plus de 490 km/h. Il y a quelques semaines, la SSC Tuatara a bien tenté de nous faire avaler un nouveau record avec une vitesse enregistrée à 532 km/h, mais rapidement certains ont émis des doutes concernant cet "exploit". La marque a d'ailleurs annoncé retenter cette performance prochainement avec, cette fois-ci, plus de transparences et des mesures vraiment confirmées. En attendant, le record a été annulé.

D'ici là, Hennessey aura sûrement déjà présenté officiellement sa Venom F5, puisqu'elle sera dévoilée dans sa version définitive le 15 décembre prochain. Nous savons d'ores et déjà pas mal de choses la concernant. Elle sera construite autour d'un châssis monocoque en fibre de carbone et animée par un bloc V8 6,6 litres bi-turbo préparé en interne et développant pas moins de 1817 chevaux et 1617 Nm de couple. Effectivement, sur le papier, il y a de quoi pouvoir potentiellement filer à plus de 500 km/h.

D'autant plus que Hennessey bénéficie déjà d'une certaine crédibilité dans le milieu puisque, en 2014, la firme texane avait réalisé un record de vitesse avec la Venom GT. La supercar avait été mesurée à 434 km/h lors d'une tentative organisée sur le Kennedy Space Center de la NASA, en Floride.

Au total, 24 exemplaires de la Venom F5 seront fabriqués d'ici les prochains mois. Douze seront réservés au marché américain tandis que l'autre moitié de la production sera réservée à l'exportation. Les premières livraisons devraient intervenir très tôt, dès l'année prochaine.