Ford aurait pu avoir sa MX-5 six ans avant Mazda.

L'histoire automobile est pleine d'occasions manquées. L'une d'entre elles s'appelle Ghia Barchetta et date de 1983. En regardant ce concept et ses dimensions, des associations spontanées avec la Mazda MX-5 nous viennent à l'esprit, qui est devenue un roadster sensationnel six ans plus tard. Ford aurait-il pu connaître le succès fulgurant de la MX-5 beaucoup plus tôt ?

Il est intéressant de noter que Mazda joue également un rôle dans l'histoire de la Ghia Barchetta. Revenons au printemps 1982 : Bob Lutz, alors directeur de Ford Europe, se promène au salon de l'automobile de Genève et se rend compte que sa marque n'a rien de nouveau à présenter. La révolutionnaire Sierra n'est dévoilée que six mois plus tard.

Au même moment, un petit roadster dans le style des années 1960 et 1970 trotte dans la tête de Lutz. Ce n'est pas une mauvaise idée, après tout, il n'y avait pratiquement rien de tel à l'époque, après l'abandon de la MG B en 1980. Il charge donc Ghia, une société appartenant à Ford, de créer un tel concept. La première étude de la Barchetta a été réalisée en septembre 1982 et était rouge. Plus tard, le modèle final avec sa carrosserie en tôle était argenté. La voiture a été construite à Turin, en Italie.

Ghia Barchetta (1983)

La plate-forme est fournie par la Ford Fiesta avec son moteur 1,6 litre de 84 ch. Le châssis de la Fiesta de 3,60 mètres de long a un empattement de 2,29 mètres, et la Ghia Barchetta avec ses roues de 13 pouces était tout aussi compacte. Le concept avec sa transmission à quatre vitesses mesure 3,50 mètres de long, 1,55 mètre de large et 1,20 mètre de haut. L'empattement est le même que celui de la Fiesta.  

Mais il s'agit avant tout d'une vitrine, du type "nous pourrions le faire si nous le voulions". Le vice-président de Ford chargé de la conception à l'époque, Donald F. Kopka, aurait déclaré : "Ford n'a aucun projet à court terme pour construire une voiture de ce type. La Barchetta vise simplement à démontrer que nous pouvons concevoir un cabriolet à deux places abordable et attrayant."

Les fans étaient nombreux à se déplacer pour voir la Barchetta lors de sa révélation au printemps 1983 aux USA. En Allemagne, un "Barchetta Club" a été fondé, il comptait plus de 10'000 membres. Cela compréhensible, lorsqu'on voit la vidéo ci-dessous:

L'idée d'un petit roadster est vite abandonnée par le grand groupe Ford. C'est peut-être l'une des raisons pour lesquelles Lutz passa chez Chrysler en 1986. En attendant, la Barchetta devient une sorte de coupé à la recherche d'un fabricant : Ghia n'avait pas les moyens de développer un véhicule de série à partir de l'étude. Italdesign était censé le développer...

Comment et où construire un tel roadster en premier lieu ? Le concept a été envoyé en Australie, où Mazda est également entré en jeu. Ford détenait une participation dans l'entreprise japonaise depuis 1979. En Australie, la voiture a reçu la plate-forme de la Mazda 323, une idée que Mazda a également réalisée plus tard avec la MX-5 !

Le résultat est la Mercury Capri (sur le marché américain) ou la Ford Capri (en Australie). Avec 4,22 mètres de long, ce roadster est considérablement plus long que la Ghia Barchetta. La production a commencé en 1989, la même année que les débuts de la MX-5. 

C'est une occasion manquée pour Ford. Que reste-t-il de la Ghia Barchetta ? Fiat a utilisé le nom "Barchetta" à partir de 1995 pour un petit roadster. Ford a lui-même a lancé la Streetka qu'en 2003, mais elle ne ressemblait pas au concept de la Ghia 20 ans plus tôt.

Galerie: Ghia Barchetta (1983)