À quelques jours de l'ouverture du fameux Concours d'Élégance de Pebble Beach, et de tous les événements qui gravitent autour, Aston Martin a décidé de s'offrir une balade sur la côte californienne, cheveux au vent. Mais à un train d'enfer, et avec un V12 qui hurle dans les oreilles ! 

Comme annoncé à l'occasion d'un teaser il y a quelques jours, la firme de Gaydon dévoile sa Valkyrie Spider. Soit très certainement ce qui se fait de plus proche d'une Formule 1 sur la route ! 

Araignée Valkyrie Aston Martin

L'expérience de performance extrême de la Valkyrie fermée n'en est que plus excitante ici avec une partie du toit qui a été amputée pour devenir une biplace décapotable. Histoire d'être un peu plus proche encore à l'oreille du V12 6.5 litres qui délivre la bagatelle de 1155 chevaux, et qui grimpe à 11 000 tr/min ! 

"L'Aston Martin Valkyrie est le fruit d'une innovation et d'une technologie incroyables, mais par-dessus tout, elle a toujours été synonyme d'émotion" explique Tobias Moers, le patron d'Aston Martin. "Avec la Valkyrie Spider, nous portons cette passion et cette émotion à un niveau supérieur. L'expérience de conduite promet d'être vraiment sensationnelle. J'ai hâte d'entendre le son de ce moteur V12 de 6,5 litres atteignant plus de 11 000 tr/min lorsque le toit est enlevé".

Araignée Valkyrie Aston Martin

Évidemment on peut se poser la question de la pertinence d'une Valkyrie Spider alors, que la Valkyrie est une voiture de sport extrême, dont le développement a été guidée par la recherche de performance ultime. Un Spider ajoute normalement du poids, et perds en rigidité. Ce qui va à l'encontre du cahier des charges initial de l'hypercar anglaise. Sauf qu'on se rassure quand on sait que c'est Adrian Newey, directeur de Red Bull Advanced Technology qui est aux manettes : 

"Dès le début du projet Aston Martin Valkyrie, nous avons été guidés par des objectifs exigeants qui allaient bien au-delà de toute voiture de route précédente et le Valkyrie Spider apporte cette même éthique à la catégorie des hypercars à cockpit ouvert. Ce que vous voyez est un simple panneau de toit amovible, mais le défi de rester fidèle au concept de la Valkyrie était tout autre. Le maintien des performances aérodynamiques avec le toit enlevé était d'une importance capitale, tout comme le maintien des gains de poids inévitables à un minimum absolu, tout en maximisant le plaisir du conducteur."

Araignée Valkyrie Aston Martin

Les ingénieurs Aston Martin, en collaboration avec ceux de Red Bull Advanced Technologies (RBAT), ont donc prévu un panneau en fibre de carbone qui s'enlève, de même que des vitres en polycarbonate. L'ouverture des portières ne se fait plus en "aile de mouette" mais vers l'avant.  Des modifications ont été apportées au châssis en fibre de carbone afin de supporter les panneaux de toit amovibles.

Côté performances, Aston Martin annonce simplement une vitesse de pointe en baisse de 20 km/h, à 330 km/h au lieu de 350 km/h sur la Valkyrie fermée. Ce qui devrait malgré tout suffire pour avoir quelques sensations au volant ! 

85 exemplaires de l'Aston Martin Valkyrie Spider sont prévus pour la production, chacun des exemplaires étant déjà réservé par des clients. Les premières livraisons sont prévues pour le second semestre 2022.

Galerie: Aston Martin Valkyrie Spider