Des adolescents s'introduisent dans un vieux hangar et découvrent une collection poussiéreuse de voitures. Cette découverte a été filmée, diffusée dans des groupes WhatsApp et est devenue virale.

Cette histoire s'est déroulée il y a quinze jours à São Sebastião do Caí, une petite ville de 26 000 habitants, située à 70 kilomètres de Porto Alegre, au Brésil. Un vieux collectionneur y tenait son musée privé, avec une grande variété de voitures, une bibliothèque de documents techniques, une pompe à essence et autres vieilles pièces mécaniques. La collection comprenait même la reconstruction d'un ancien café.

Citroën DS e Fiat 128
Fiat 124 coupé e Dauphine
Chevrolet Corvair
Chevrolet 1952 3
Fiat 1100 - Simca 8

De la Ford T à la Citroën DS, il y a de tout avec des modèles datés entre 1920 et 1970. Au rez-de-chaussée, on retrouve une Chevrolet Corvair, Chevrolet Styleline 52, Fiat 124 Sport Coupé, Simca 8, Renault Dauphine, Morris Oxford, Hudson Hornet... Les voitures découvertes sont presque toutes en bon état avec des plaques jaunes indiquant qu'elles ont quitté les rues depuis des décennies. Il se dit même que cette collection contient des Dodge et Maverick à zéro kilomètre, elles n'auraient jamais été immatriculées !

L'étage contient le meilleur de la collection : pas moins de deux et très rares Austin A90 Atlantic 1949-1952 (un coupé et un cabriolet), une emblématique Chrysler Airflow 1934, des coupés Ford 1938 et 1940, une camionnette Ford 1951, mais aussi une Standard Vanguard, Renault Gordini, Ford Consul, Ford Taunus et même un pick-up Tempo à trois roues !

Ce musée privé n'a jamais été ouvert au grand public. Jusqu'aux années 1990 ou 2000, il n'était visité que par des collectionneurs et des amis du propriétaire. Le temps est passé et ce lieu a fermé ses portes. Entre les héritiers, des jumeaux, l'un voulait garder la collection, tandis que l'autre préférait tout vendre.

Avec les héritiers à Porto Alegre, l'endroit a été en quelque sorte abandonné. Les mauvaises herbes ont poussé et la poussière a envahi les voitures. Un jeudi après-midi, n'ayant rien de mieux à faire, un groupe de dix adolescents d'une quinzaine d'années a décidé qu'il était temps de découvrir ce que contenait ce "château".

Une pince à la main, un des ados a cassé la serrure du portail. Puis, ils ont envahi la collection et ont crié de joie devant la magnifique "découverte". Au lieu de garder le secret, ils ont préféré tout filmer et diffuser les images via WhatsApp, comme il est de coutume aujourd'hui. Le lendemain, la police était déjà sur les lieux et les parents ont été convoqués.

Alertés, les héritiers ont déjà emmené certaines des voitures à Porto Alegre. La Fiat 124 Sport Coupé, par exemple, est maintenant lavée et a été mise en vente, sur un site Internet, pour 65 000 R$ (environ 10 500 €). La DS et la Dauphine ont également pris la route (sur un camion) vers Porto Alegre. S'il y a quelque chose de bon dans toute cette histoire, c'est que, avec de nouveaux propriétaires, certaines de ces voitures peuvent reprendre la route et participer à des rassemblements. Finalement, la découverte des adolescents aura été bénéfique.