Pour rouler vite sans se faire flasher ou arrêter par la police, il y a l'autoroute allemande et ses quelques portions où la vitesse est illimitée, mais il existe aussi d'autres techniques, plus ou moins légales. 

Il y a ceux qui connaissent parfaitement la route qu'ils empruntent ainsi que la position de chaque radar fixe. Ces automobilistes mettent les gaz et pilent à l'approche d'un radar. D'autres ne jurent que par les applications mobiles comme Waze, Coyote et TomTom. 

En Lot-et-Garonne, le conducteur d'une BMW a eu une autre idée digne d'un film. Bien que complètement illégale, sa technique consiste à coller du ruban adhésif sur les plaques d'immatriculation de sa voiture. Ainsi, il peut rouler vite autant qu'il le souhaite et se faire flasher, mais sans jamais recevoir aucune amende

 

Se croyant malin, il roulait à une vitesse de 174 km/h au lieu de 130 km/h lorsqu'un radar mobile a relevé sa vitesse. Cet homme roulait bien au-delà de la vitesse maximale autorisée, les gendarmes se sont alors lancés à sa poursuite pour l'arrêter. Quelle fut leur surprise en découvrant que ses plaques étaient camouflées. Sa BMW Série 5 GT a immédiatement été immobilisée, et le chauffard a fait l'objet de poursuites judiciaires.

"Ce "pilote masqué" qui se pensait ainsi protégé de toutes poursuites a constaté à ses dépens que les relevés d’excès de vitesse n’étaient pas l’apanage des radars automatiques. Reparti penaud, sans permis et à pieds, il méditera sur le sujet lors de ses prochaines randonnées pédestres", peut-on lire sur la publication Facebook de la Gendarmerie du Lot-et-Garonne.

Depuis l'entrée du premier confinement, les grands excès de vitesse ont explosé. Il n'y a pas une semaine qui passe sans que les gendarmes ne relatent leur prise sur les réseaux sociaux. Pour éviter tout problème, le mieux, reste de lever le pied. 

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?
Commentez!