C'est en octobre 2020 qu'un automobiliste belge s'est fait flasher près de Liège à une vitesse de 306 km/h. Logiquement, il aurait dû écoper d'une lourde amende en plus de la suspension de son permis de conduire. Mais il ne payera pas un euro et conservera son permis, car il roulait beaucoup trop vite pour le radar ! 

Le média belge Sudinfo rapporte que le radar de type NK7 n'est pas homologué pour sanctionner au-delà de 300 km/h. Ce chauffard est donc passé entre les mailles du filet, puisqu'il est passé à toute vitesse devant le radar qui n'a pas pu prendre de photo afin que les agents de police relèvent la plaque d'immatriculation du véhicule. Dans ce cas-là, le conducteur ne risque aucune poursuite judiciaire, puisque son identité demeure inconnue. 

"Le radar étant homologué jusqu’à 300km/h, la vitesse mesurée n’est pas juridiquement acceptable", a expliqué Michel Niezen, patron de l’entreprise Sirien, fournisseurs de radars, au média Sudinfo.

Nous ignorons à bord de quelle voiture circulait ce chauffard, mais à 306 km/h, il est assez évident qu'il s'agit d'un modèle puissant délivrant plusieurs centaines de chevaux. Il est possible que la police décide de pousser les recherches en utilisant les différentes caméras installées sur les axes routiers. Peut-être que les images capturées ce jour-là leur permettront de retrouver les traces de cette mystérieuse voiture et de son conducteur fantôme. 

Toutefois, cela est peu probable puisque cet événement a eu lieu le 18 octobre 2020, soit il y a plus d'un an, les séquences vidéos des caméras de surveillance ont peut-être été supprimées... Oui, il a eu beaucoup de chance, mais ne tentez en aucun cas de reproduire son "exploit", vous risquez de beaucoup y perdre et de mettre la vie des autres en grave danger.