Les nouvelles sont plus ou moins bonnes sur le marché européen. Le mois dernier, les immatriculations de voitures neuves sur le Vieux Continent ont enregistré un record négatif pour le mois de février : seulement 794 600 unités.

Un total inférieur de 5,4% au volume enregistré en février 2021, mais de 25% par rapport au même mois en 2020 et de 30% par rapport à février 2019. Les données de JATO indiquent que le mois dernier a été le pire février depuis au moins 42 ans !

Les raisons sont largement connues du public : pénurie de semi-conducteurs et impact de la guerre en Ukraine sur la disponibilité des pièces pour la production de voitures dans les usines européennes. Les consommateurs ne trouvent tout simplement pas de nouvelles voitures.

Cependant, il y a au moins un point positif. La demande de voitures purement électriques a augmenté de 77 % au cours du mois pour atteindre 87 400 unités, portant la part de marché à un niveau record de 11 %. Cette part passe à 19,5 % en ajoutant les immatriculations de véhicules électriques hybrides rechargeables. Il y a un an, ces voitures représentaient 13,4 % des immatriculations totales, alors qu'il y a deux ans, en février 2020, leur part de marché était de 6,3 %.

Motor1 Numbers ventes électrique en février 2022

Tesla double, Fiat 500e surprend

Bien qu'il ne s'agisse pas de calculs de fin de trimestre, Tesla confirme son leadership sur le marché des voitures entièrement électriques avec près de 15 800 unités, soit une hausse de 188 % par rapport à février 2021. Cela représente une part de 18,1 %, contre 11,1 % un an plus tôt, ce qui signifie que le Model Y porte déjà ses fruits et progresse beaucoup en Europe. En effet, elle occupe, avec la Model 3, le podium des deux voitures électriques les plus vendues au cours du mois.

Étonnamment, le troisième véhicule électrique à batterie (BEV) le plus vendu est la Fiat 500e, avec 3800 unités, soit une hausse de 74 %. La 500e a représenté 38 % des ventes totales de la Fiat 500 - pas mal pour une voiture de ce prix. Elle est suivie par le vieillissant Kia e-Niro, dont les ventes se sont améliorées au cours des derniers mois malgré la révélation de la deuxième génération. De meilleures offres et des années d'expérience ont permis à cette Kia d'augmenter son volume de 29 % à près de 3500 unités.

Motor1 Numbers ventes électrique en février 2022

Le changement vient de Hyundai (et des marques premium)

La cinquième position est occupée par la Hyundai Ioniq 5, un record pour ce crossover présenté l'année dernière. Il a dépassé des rivaux tels que la Volkswagen ID.4, le Skoda Enyaq et la Kia EV6. De fait, ces deux produits coréens ont permis à Hyundai et Kia de terminer devant Volkswagen dans le classement des marques. Le fabricant allemand a enregistré des baisses marquées pour l'ID.3 (-40%) et l'e-up ! (-65%), suite à des problèmes dans leurs usines de production.

Motor1 Numbers ventes électrique en février 2022

Parmi les modèles électriques disponibles il y a un an, on note une forte croissance pour la Mini électrique (+92%), Polestar 2 (+72%), Volvo XC40 (+91%), Citroën C4 (+221%), Mercedes EQC (+92%), Porsche Taycan (+73%), Audi e-tron GT (+125%), Mercedes EQV (+ 89%).

En février également, l'importance des voitures à faibles émissions était plus évidente pour certaines marques que pour d'autres. Par exemple, les voitures électriques ont représenté 25 % du volume de Hyundai en février. Il s'agit du pourcentage le plus élevé parmi les dix premières marques grand public, suivi de Kia (23 %) et de Peugeot (18 %). En revanche, les BEV représentaient 4 % du marché pour Toyota, 9 % pour Citroën et 10 % pour Skoda. Parmi les marques haut de gamme, le pourcentage est passé à 32% pour BMW et 34% pour Mercedes.

L'auteur de l'article, Felipe Munoz, est spécialiste de l'industrie automobile à JATO Dynamics.

Galerie: Ventes électrique Février 2022 - Motor1 Numbers

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?
Commentez!