Vous connaissez sans doute Étienne Le Bolideur et sa célèbre Véga Missyl ? Mais si cette fameuse Ford Sierra au tuning tapageur, capable de vous "satelliser" avec ses "935 chevaux". Et encore, comme le rappelle son propriétaire qui est devenu une star des internets, sa présention ayant été vue plus de 8 millions de fois, "à 380 km/h vous n'êtes pas encore à la moitié de l'accélération." La vidéo à voir ici !

Voici que niveau tuning de mauvais goût (c'est totalement subjectif), on a peut-être trouvé pire : la Mercedes S63 Brabus V12 Maybach 900 Rocket AMG ! 

C'est une vidéo sur les réseaux sociaux qui nous fait découvrir une voiture qui se trouve sur un parking du parc Disneyland Paris. Un parking plutôt haut de gamme d'ailleurs puisqu'on peut y voir en fin de vidéo un Lamborghini Urus, ou encore le dernier Porsche Cayenne Turbo GT, le SUV le plus rapide sur le Nürburgring !

 

Tout ce qui brille

Mais celle qui nous intéresse est une Classe S de troisième génération, celle produite entre 2005 et 2013, ou Type 221 pour les experts, que son propriétaire a souhaité customiser un peu... Enfin beaucoup. Enfin très certainement passionnément ! 

C'est bien simple, il y en par-tout ! Au début de la vidéo, de loin, on remarque surtout que les jantes ont été changées pour un dessin un peu plus sportif que ce qui était proposé par Mercedes. Puis plus on s'approche, plus on voit de chromes. Le regard se pose d'abord sur les montants centraux, chromés comme s'il s'agissait d'une Classe S Maybach. Qui n'existait pas sur cette génération de la limousine. 

Puis on voit que les coques de rétroviseurs brillent aussi. Tout comme les encadrements de portes. Et les passages de roues. Et les bas de caisse. Et les contours de phares. Et.... Aaaaaahhh. Mais ça brille de partout ! 

Un festival de logos

Et là on passe à l'arrière. Et c'est là que la magie opère : en plus des sorties d'échappement rectangulaires d'origine, toujours en place, il y a une, deux, trois, quatre canules qui sortent au milieux ! Sans oublier les sorties latérales obliques façon Classe G AMG. On compte bien en tout une dizaine de sorties d'échappement ! 

Ah et on adore aussi la deuxième antenne aileron de requin qui a été apposée sur la malle de coffre. En plus de celle du toit. Et tant qu'à faire, toutes les deux chromées. Aussi.

Et ce n'est pas tout, car la poupe est également un festival de monogrammes, avec tout (ou presque) ce qu'il est possible de mettre sur une Mercedes. S 63, Brabus, V12, Maybach... Et ça continue sur les montants arrière, avec le logo Maybach, l'appellation Rocket 900 qui fait référence à Brabus... Et oui le "c" central de "Rocket" est bel et bien un "u" couché !!

Et puis évidemment l'avant n'est pas en reste avec là, plusieurs blasons AMG, le logo Maybach dressé en bout de capot alors qu'en dessous, on a trois étoiles Mercedes l'une au-dessus de l'autre. C'est un festival !

Une plaque d'immatriculation qui veut tout dire

Vous en pensez quoi de cette Classe S tunée ? Évidemment il est facile d'imaginer que son propriétaire est tellement fan de sa voiture qu'il a voulu la "pimper" un peu pour la rendre encore plus séduisante. Mais ça, c'est sans compter sur la plaque d'immatriculation qui confirme que cette pauvre limousine allemande est bel et bien une grosse blague. Et qu'il faut la prendre au second, voire au millième degré. 

La plaque minéralogique belge affiche en effet un message assez explicite pour ceux qui parlent anglais : "Fack off". On vous laisse chercher la traduction !

 

 

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?
Commentez!