Une Toyota Supra encore plus puissante et plus rapide se profile à l'horizon. Elle adoptera le badge GRMN, réservé aux modèles sportifs les plus exclusifs produits par le constructeur japonais, et elle sera vraiment spéciale.

Attendue pour 2024, elle sera l'une des JDM les plus extrêmes du marché, avec un moteur d'origine BMW pouvant atteindre 500 ch. Voici tous les détails et un aperçu de ce à quoi elle pourrait ressembler.

Configuration de la piste

Notre rendu est basé sur des photos et des vidéos d'espionnage de ces dernières semaines, dans lesquelles la Supra GRMN a été montrée pour la première fois. Tout comme les prototypes, "notre" Toyota se distingue par un look encore plus agressif que la version GR, avec des pare-chocs modifiés pour accueillir des prises d'air encore plus grandes, un volumineux splitter en carbone et des appendices latéraux pour stabiliser la voiture à grande vitesse.

Toyota Supra GRMN, le rendu de Motor1.com

Toyota Supra GRMN, le rendu de Motor1.com

La GRMN se distingue également par des jantes en alliage spécifiques (montées sur des pneus Michelin Pilot Sport Cup 2, du moins sur les prototypes), de nouvelles jupes en fibre de carbone et une voie élargie de plusieurs centimètres pour donner une allure encore plus menaçante. Enfin, à l'arrière, on trouve un grand aileron (peut-être à incidence variable) dérivé du monde du sport automobile.

Selon toute vraisemblance, la Supra la plus puissante de toutes disposera d'un intérieur ad hoc, avec des sièges sport et une série d'instruments graphiques dédiés.

B58 ou S58 ?

En ce qui concerne le moteur, Toyota n'a pas encore révélé de détails précis. Pour l'heure, les rumeurs sont donc partagées entre ceux qui pensent que le constructeur japonais continuera à adopter le B58 de 3 litres et ceux qui pensent que la Supra GRMN franchira le pas en adoptant le S58 des M2 et M4.

Toyota Supra GRMN 002

Toyota Supra GRMN, photo espion au Nurburgring

Pour rappel, la Supra GR utilise actuellement le B58 de 340 ch, ce qui reste largement suffisant pour s'amuser sur circuit, avec un 0-100 km/h en 4,2 secondes et une vitesse de pointe de 250 km/h. Mais pour la GRMN, les ingénieurs japonais pourraient augmenter considérablement la puissance, le B58 (présent sur la BMW M240i de 374 ch) n'étant peut-être pas suffisant.

C'est ainsi que l'adoption du S58 pourrait faire grimper la puissance disponible, peut-être même jusqu'à 450-500 ch. Pour en avoir le cœur net, il faudra toutefois attendre encore quelques mois.

Galerie: Toyota Supra GRMN présentée par Motor1.com

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?
Commentez!