Lilou Wadoux, qui est devenue la première femme pilote à remporter une victoire de catégorie dans le Championnat du monde d'endurance à Spa en avril dernier, partagera en 2024 une Ferrari 296 GT3 engagée sous la bannière de PONOS Racing avec le vétéran japonais Kei Cozzolino dans la catégorie GT300.

Wadoux s'est fait remarquer après deux saisons prometteuses en WEC, d'abord en LMP2 puis en GTE Am, et a été promue au début de l'année au sein de l'équipe d'usine GT de Ferrari. Son passage en Super GT est une surprise, car une troisième saison consécutive en WEC était considérée comme le choix le plus évident pour la jeune femme de 22 ans. Mais Wadoux était curieusement absente de la liste des six pilotes annoncés par AF Corse, l'équipe affiliée Ferrari dans la nouvelle classe LMGT3, pour son programme 2024 au début de l'année.

AF Corse a deux places vacantes en Hypercar après avoir reçu l'autorisation de faire rouler une troisième Ferrari 499P sur une base client l'année prochaine, et bien que Wadoux ait pu essayer la voiture à Bahreïn au début du mois, elle a souligné qu'elle avait besoin de plus d'essais avant de pouvoir passer à la classe supérieure. Reste à savoir si la Française combinera une première campagne dans la série Super GT de huit manches avec une participation à un championnat autre que le WEC.

Galerie: Ferrari 296 Challenge

Le coéquipier de Wadoux en Super GT sera le vétéran Cozzolino, qui a couru pour la dernière fois dans la série japonaise en 2022 avec CarGuy Racing avant de se consacrer au GT World Asia, à la Michelin Le Mans Cup et à certaines épreuves du WEC cette année. L'équipe pour laquelle ils courront s'appellera PONOS Racing, en référence à la société de jeux vidéo appartenant au pilote Yorikatsu Tsujiko, qui sera le directeur général de l'équipe. L'équipe Nissan GT300 de Gainer a été associée à une Ferrari la saison prochaine, mais l'identité de l'équipe derrière l'effort de PONOS reste incertaine. PONOS Corporation a sponsorisé la Nissan GT-R GT3 n°10 de Gainer, pilotée par Riki Okusa et Hironobu Yasuda en 2023.

Ferrari signe son retour en Super GT

L'engagement de PONOS signifie que Ferrari sera à nouveau représenté en Super GT, après avoir disparu de la série en 2022 suite à la fin de la collaboration de CarGuy Racing avec Pacific Racing, qui a ensuite uni ses forces avec Mercedes-AMG cette année. 2024 marquera également la première apparition de la nouvelle Ferrari 296 en Super GT, CarGuy Racing/Pacific Racing ayant concouru avec la 488 GT3 d'ancienne génération jusqu'à leur séparation en 2022.

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?
Commentez!