Le constructeur chinois NIO a de grands projets pour l'avenir. Jusqu'à présent, il vend beaucoup moins que son compatriote BYD (qui grimpe dans les classements mondiaux), mais avec ses produits, il a l'intention de rivaliser dès maintenant avec de grands noms comme Tesla. Pour augmenter ses ventes, il lance deux nouvelles marques : Onvo, qui signifie "sur la route" et s'adresse aux familles, et Le Dao, qui signifie "chemin du bonheur".

Le premier modèle d'Onvo est un crossover compact qui s'attaque de plein fouet à la Model Y. Il s'appelle L60 et peut être précommandé en Chine à partir de 219 900 renminbi (soit environ 28 100 euros au taux de change actuel). La liste des prix est conçue pour être inférieure à celle de la concurrence (environ 12% de moins que la Tesla Model Y, qui est vendue à partir de 249 900 renminbi en Chine).

Les livraisons dans le pays devraient commencer en septembre, tandis que NIO aimerait l'introduire en Europe d'ici la fin de l'année.

Onvo L60, dimensions et performances

L'Onvo L60 ressemble à un SUV fastback et est entièrement électrique. Il mesure 4,82 mètres de long, 1,93 mètre de large et 1,61 mètre de haut, avec un empattement de 2,95 mètres. Malgré sa taille, la L60 conserve un bon profil aérodynamique, avec un coefficient de traînée de 0,229 Cd à 120 km/h.

A bord, les sièges avant peuvent être complètement inclinés pour offrir un confort maximal à l'arrêt et la technologie n'est pas en reste. L'écran central de 17,2 pouces est accompagné d'un combiné d'instruments de 13 pouces et d'écrans de divertissement de 8 pouces en option pour les passagers arrière.

<p>L'Onvo L60 avec sièges inclinables</p>

L'Onvo L60 avec sièges inclinables

La L60 affiche une consommation de 12,1 kWh/100 km selon la norme CLTC, dépassant les 12,5 kWh/100 km de la Model Y dans des scénarios similaires, et offre trois options d'autonomie (CLTC) :

  • Batterie de 60 kWh (555 km)
  • Batterie de 90 kWh (730 km)
  • Batterie de 150 kWh (1 000 km)

L'unité de 150 kWh est une batterie semi-solide utilisant des cellules de la société chinoise Welion.

Objectif : l'Europe

Les voitures Onvo auront accès au réseau de recharge NIO, qui compte actuellement plus de 1 000 stations d'échange de batteries et 25 000 chargeurs publics dans toute la Chine. Le réseau s'étend également à l'extérieur du pays, en commençant par certains États européens. L'objectif, comme nous l'avons dit, est de vendre le produit sur le vieux continent dans l'année.

Onvo L60 (NIO)

Onvo L60 (NIO)

NIO est toujours sur la route sous le nom de code Firefly et se concentrera sur les véhicules électriques compacts pour les environnements urbains, avec des prix qui devraient rester inférieurs à 30 000 euros. Le lancement aux États-Unis de NIO ou de l'une de ses autres marques pourrait toutefois ne jamais avoir lieu, compte tenu de l'augmentation des droits de douane sur les véhicules électriques fabriqués en Chine, décidée cette semaine par l'administration Biden, qui sont passés de 25 % à 100 %.

Galerie: Nio - Onvo L60