Au fil des années, certaines personnes ont tendance à prendre de l'embonpoint. Il en va de même dans l'industrie automobile, où les voitures sont de plus en plus grandes et de plus en plus lourdes. Des règles de sécurité plus strictes et l'obsession d'intégrer le plus de technologie possible ont eu un impact direct sur le poids des voitures. Le patron de Ford pense que cela doit cesser.

S'adressant à Autocar, le PDG Jim Farley a admis que la Mustang et les autres voitures portant l'Ovale bleu devaient se mettre au régime : "Nous devons alléger nos voitures, y compris nos versions de la Mustang." De toute façon, combien pèse aujourd'hui la "pony car" ? Le coupé EcoBoost de base affiche un poids de 1 627 kg, qui passe à 1 819 kg pour le cabriolet GT équipé d'une boîte automatique.

Ford Mustang Dark Horse (2024)

Le régime devra se faire sans se débarrasser du V8. Le gros moteur n'est pas en danger, car Ford a fait ses calculs et pense pouvoir conserver le 5.0 à long terme, malgré des normes d'émissions de plus en plus strictes.

"La plupart des normes d'émissions réduites sont appliquées aux flottes, je pense donc que nous pouvons encore vendre des voitures spéciales si le marché automobile est fort".

Les dirigeants de Dearborn ont vaguement exclu la possibilité de fabriquer une "Mustang qui n'est pas une Mustang", semblant oublier le SUV Mach-E. En ce qui concerne les véhicules électriques, une pony car sans moteur à combustion n'est pas envisageable, a ajouté M. Farley. Et ce, même si Ford a créé une Mustang électrique en 2019 en présentant le concept Lithium au salon SEMA. L'exemplaire unique disposait d'une puissance de 900 chevaux et d'une boîte de vitesses manuelle.

Au cours de la même interview avec Autocar, le patron de Ford a exprimé sa réticence à l'égard de l'interdiction de vente par l'Union européenne, en 2035, des voitures neuves ayant des émissions nocives : "Êtes-vous sûr [que cela va encore se produire] ? Je ne pense pas que nous le sachions." Au début de l'année, Lutz Meschke, directeur financier de Porsche, a déclaré que l'interdiction pourrait être retardée.

Si une Mustang EV n'est pas à l'ordre du jour, Farley n'a pas exclu la possibilité de produire une berline quatre portes avec un moteur à essence. D'autres styles de carrosserie sont envisagés, mais seulement si ces dérivés potentiels ont les "performances et l'attitude de l'original".