La légendaire Mercedes 190 E 2.5-16 Evolution II est l'exemple le plus frappant de la manière dont une voiture familiale peut devenir un monstre de puissance et un véritable héros de course. Lors de sa première au salon de l'automobile de Genève en 1990, elle a choqué les fans avec ses ailes élargies et son aileron arrière réglable.

La raison d'une telle carrosserie supplémentaire était, comme souvent, la course automobile. Pour l'homologation par la FIA des véhicules du groupe A pour le DTM, 502 véhicules routiers "Evo" devaient être construits. Elles ont toutes été peintes dans la teinte noir bleu métallisé et équipées de jantes de 17 pouces. Sous le capot de la 190 E 2.5-16 Evolution II se trouve un moteur quatre cylindres à faible course de 2,5 litres, "très résistant au régime" selon Mercedes, développant 235 ch et 245 newtons-mètres de couple.

HWA Évo (2024)

"Très résistant au régime" n'est pas du tout stupide, car si ce moteur a besoin de quelque chose, ce sont des tours. La pleine puissance n'est disponible qu'à 7 200 tr/min, le couple maximal à 5 000 tr/min. L'accélération de 0 à 100 km/h en 7,1 secondes ne semble pas particulièrement impressionnante pour une voiture de sport, d'un point de vue actuel. La Super Aile atteint tout de même 250 km/h.

Pour sa première vente aux enchères au lac Tegern, en Allemagne, RM Sotheby's apporte quelque chose d'encore plus flagrant sur une base de 190. La vente a lieu dans le cadre du tout nouveau Concours d'élégance, qui devrait attirer en Bavière, du 22 au 27 juillet 2024, quelques-unes des voitures classiques les plus convoitées au monde.

Parmi les livraisons précoces exceptionnelles pour la vente aux enchères figure l'occasion unique d'acquérir le tout premier exemplaire de la très attendue HWA Evo. Basée sur la gamme W201 de Mercedes, la HWA Evo reprend le langage stylistique de la légendaire 190E 2.5-16 Evolution II et le redéfinit pour une nouvelle ère, en combinant la forme classique avec une chaîne cinématique, un châssis, des freins et un aérodynamisme ultramoderne.

2025 HWA EVO

Sur le plan technique, HWA prévoit une configuration en boîte-pont avec un V6 biturbo de 3,0 litres issu de l'étagère Mercedes. Puissance : 331 kW (450 ch) ainsi que 550 Nm de couple maximal. Le passage des vitesses est assuré par une boîte manuelle à six vitesses.

Très attendue, cette réinterprétation devient immédiatement un classique, dont seuls 100 exemplaires seront construits, le tout premier étant vendu lors de la vente aux enchères de Tegernsee.

Depuis sa création en tant qu'entreprise indépendante en 1998, HWA s'est forgé une réputation de marque d'ingénierie de sport automobile parmi les plus performantes au monde. HWA est l'abréviation de Hans-Werner Aufrecht, l'un des anciens fondateurs d'AMG. L'entreprise est basée dans une usine ultramoderne à Affalterbach, en Allemagne, et a remporté plusieurs fois le DTM (Deutsche Tourenwagen Masters) avec des pilotes légendaires comme Bernd Schneider.

Le projet HWA Evo est le dernier né d'une brillante série de voitures de route, qui comprend l'incroyable Mercedes-Benz CLK GTR Coupé et la célébrissime Mercedes-Benz SL 65 AMG Black Series de 2008.

RM Sotheby's annonce un prix de 700 000 à 900 000 euros pour la première HWA Evo. À titre de comparaison, une Evo II normale dans son meilleur état est cotée à 320 000 euros.