La Dodge Viper originale n'est pas une voiture tout-terrain. Basse, sportive et rigide, sa principale fonction est de procurer du plaisir sur les routes sinueuses et les grands axes ouverts. Apparemment, personne n'en a parlé au constructeur de cette Viper, qui a subi d'importantes modifications pour en faire une bête de course compétente dans le désert. D'une manière ou d'une autre, cela à l'air génial.

La chaîne YouTube SuperFastMatt a passé l'année dernière à démonter, découper et réassembler cette Viper rouge vif de première génération datant des années 1990. Le projet en est arrivé à un point où l'animateur, Matt, s'est senti suffisamment à l'aise pour emmener la voiture dans le désert pour une série de tests approfondis comprenant des donuts, des sauts et du rock-crawling.

En plus des ailes coupées et des pneus tout-terrain géants, Matt a conçu des montants personnalisés pour la suspension avant afin de pouvoir utiliser des amortisseurs et des ressorts à long débattement du marché des pièces de rechange. À l'arrière, la suspension d'origine de la Viper a été totalement abandonnée au profit d'un essieu solide provenant d'une Jeep Wrangler Rubicon, équipé d'un différentiel verrouillable. Le V10 atmosphérique de 8,0 litres et la boîte de vitesses Tremec T-56 à six rapports ont, heureusement, été laissés en l'état.

Étonnamment, les essais de Matt ne révèlent que quelques petits problèmes avec la Viper safari. Le différentiel bloquant permet de faire des donuts facilement, mais même avec un radiateur amélioré, les températures du liquide de refroidissement ont grimpé plus haut qu'il ne l'aurait souhaité. Et bien que le rock-crawling à basse vitesse ait été un succès, l'absence d'une boîte de transfert à basse vitesse a rendu la modulation du couple difficile.

Matt a été assez courageux pour faire sauter la Viper sur plusieurs tremplins, ce qui a été rendu possible par les pneus en forme de ballon et les amortisseurs à grand débattement. Bien que la voiture ait assez bien supporté les atterrissages, certaines garnitures intérieures se sont détachées, et quelques pièces de la suspension personnalisée commençaient à se séparer les unes des autres. Rien que quelques soudures supplémentaires ne puissent réparer.