Que ressent-on lorsqu'on commande l'une des voitures les plus rares au monde ? Nous avons posé la question à l'homme qui vient de le faire, Edward Glynn Bloomquist Jr, un collectionneur américain originaire du Texas qui a commandé l'une des trente-trois nouvelles Alfa Romeo 33 Stradale qui seront produites dans les mois à venir par le constructeur italien.

Nous avons rencontré M. Boonquist en Italie, au Musée Alfa Romeo d'Arese, lieu où ont été faits les choix les plus importants pour personnaliser cette supercar de collection, héritière de la 33 Stradale originale.

Car une telle voiture ne s'achète pas chez n'importe quel concessionnaire : il faut un atelier.

Comment "commander" une 33 Stradale ?

L'expérience client du projet 33 commence par la configuration pour laquelle Alfa Romeo a créé le programme "bottega", un nom inspiré des ateliers de la Renaissance et des carrossiers des années 1960, véritables ateliers dans lesquels des œuvres d'art étaient créées selon les instructions des clients.

Edward Glynn Bloomquist Jr. à la Bottega Alfa Romeo pour la configuration de sa 33 Stradale.

Edward Glynn Bloomquist Jr. à la Bottega Alfa Romeo pour la configuration de sa 33 Stradale.

Cette nouvelle "Bottega Alfa Romeo" est composée d'une équipe de professionnels qui travaillent en étroite collaboration avec les clients souhaitant acquérir l'une des supercars exclusives de la marque. Il s'agit de réunions spéciales qui se déroulent dans des lieux symboliques tels que la salle du Conseil historique à l'intérieur du Musée Alfa Romeo, où s'est tenue en 1967 la réunion du conseil d'administration qui a approuvé la première 33 Stradale.

Aujourd'hui comme hier, la configuration demandée par le client doit être validée par une commission présidée par Jean Philippe Imparato, PDG d'Alfa Romeo, et composée des responsables des différents départements de la marque qui ont pour mission d'approuver le projet en veillant au respect de l'histoire et de l'iconicité de la voiture et de son nom.

Edward Glynn Bloomquist Jr. à Bottega Alfa Romeo pour la configuration de sa 33 Stradale.

Edward Glynn Bloomquist Jr. à Bottega Alfa Romeo pour la configuration de sa 33 Stradale.

Une vie pour la course

Chaque client est spécial par définition. M. Bloomquist Jr. est un entrepreneur américain qui, lors de notre entretien, nous a raconté comment il a consacré une grande partie de sa vie à la course automobile, une véritable passion pour laquelle il a créé une société qui sponsorise le championnat Indy Car depuis les années 1990.

De cette "passion" pour la vitesse est également née celle pour la marque Alfa Romeo, cultivée - explique-t-il - par la lecture du livre Ferrari Rex de Luca dal Monte et par la participation à plusieurs GP de Formule 1 à Austin, où il a eu l'occasion de conduire une Giulia Quadrifoglio sur la piste : la voiture qu'il a ensuite choisie pour un usage quotidien.

Alfa Romeo Giulia Quadrifoglio Super Sport

Alfa Romeo Giulia Quadrifoglio Super Sport

Un choix unique

Un petit spoiler sur la personnalisation choisie par Bloomquist Jr. pour sa 33 Stradale : le rouge Alfa pour la carrosserie, associé à un intérieur en cuir dans le style des années 60 et, encore une fois, des jantes en trèfle typiques de l'entreprise.

Pour rendre la voiture unique, l'entrepreneur a également choisi d'orner la carrosserie du numéro 14, en hommage à Enzo Ferrari lui-même, qui courait avec ce numéro lors des compétitions auxquelles il participait pour la marque Biscione, et à l'ancien pilote texan A.J. Foyt, multiple champion d'Indianapolis et du Mans et l'un de ses "mythes" préférés.

Edward Glynn Bloomquist Jr. chez Bottega Alfa Romeo pour la configuration de sa 33 Stradale.

Edward Glynn Bloomquist Jr. chez Bottega Alfa Romeo pour la configuration de sa 33 Stradale.

Dans la vidéo, vous pouvez voir des rendus de la voiture qui n'a pas encore été produite. Son prix ? Inconnu, car les négociations sont confidentielles. Mais l'ordre de grandeur a été donné par le CEO Jean Philippe Imparato il y a quelque temps lors d'une conférence de presse : "Alfa Romeo est la seule marque capable de vendre des voitures de 30 à 2 millions d'euros".

À bon entendeur...

L'Alfa la plus précieuse de tous les temps

La nouvelle Alfa Romeo 33 Stradale est l'héritière de l'une des voitures les plus rares au monde, la 33 Stradale dessinée par Franco Scaglione et construite en 18 exemplaires seulement entre 1967 et 1969, équipée de l'emblématique moteur V8 2.0 de 230 ch à 8 800 tr/min conçu par le légendaire ingénieur Giuseppe Busso et dont les suspensions et les réglages ont été mis au point par Carlo Chiti, un technicien dont l'histoire est liée à Autodelta et à Enzo Ferrari.

Alfa Romeo 33 Stradale Blu Reale Egon Zweimüller

Alfa Romeo 33 Stradale Blu Reale Egon Zweimüller

Comme son ancêtre, la nouvelle Alfa Romeo 33 Stradale est une série limitée qui sera produite, comme prévu, en seulement 33 exemplaires avec un moteur à essence de 620 ch ou une version électrique de 750 ch.

Galerie: Pourquoi j'ai acheté une Alfa Romeo à 2 millions d'euros