Hyundai commence a se faire un nom avec sa branche performance N. L'Elantra N a beaucoup de punch pour son prix, et s'attaque à des voitures comme la Honda Civic Type R, qui est plus puissante mais aussi plus chère. L'Elantra N surprend en offrant suffisamment de puissance pour inquiéter les propriétaires de la Type R.

La Hyundai est équipée d'un quatre cylindres turbo de 2,0 litres qui développe 276 chevaux et 391 Nm de couple, et qui entraîne les roues avant par l'intermédiaire d'une boîte de vitesses manuelle à six rapports, comme la Civic. Cependant, la Honda a un avantage même si elle utilise également un quatre cylindres 2,0 litres turbocompressé. Ce moteur produit un peu plus de puissance, avec 315 ch et 420 Nm de couple.

Lors de la dernière course de drag-turn d'Edmunds Cars, l'Elantra s'est élancée devant la Honda dans la première course. La Civic l'a rattrapé et a continué à prendre de l'avance. Le résultat a été le même la deuxième fois : l'Elantra n'avait tout simplement pas les moyens de suivre une fois que les deux voitures avaient décollé. Le surcroît de puissance de la Type R avait un net avantage sur la N, et les résultats l'ont prouvé.

À tous points de vue, la Civic s'est montrée un peu plus performante que l'Elantra. La Honda atteint les 100 km/h en 5,7 secondes contre 5,9 et termine le quart de mille 0,3 seconde (soit 400 mètres) plus vite que la Hyundai.

La Civic a également surpassé l'Elantra dans les virages, avec une poussée de 1,34 g. La Hyundai a obtenu une poussée de 1,31 g dans le virage.
Ces petits avantages ont permis à la Type R de terminer la course de U-drag d'Edmund en 37,8 secondes à 191,19 km/h. L'Elantra N l'a fait en 38,6 secondes à 184,75 km/h.

Selon vous, la puissance et les performances supplémentaires de la Honda valent-elles ce supplément de prix ?