11,52 millions : c'est le nombre de voitures que Toyota et ses filiales ont construites en 2023, avec des dizaines de nouveaux produits commercialisés. Bien qu'il soit le constructeur automobile le plus actif du secteur, le géant japonais trouve toujours le temps d'explorer des domaines en dehors du secteur automobile. Ainsi, Toyota a construit, de manière inattendue, ce qu'il prétend être le premier four à pierre alimenté à l'hydrogène au monde.

La marque s'est associée au fabricant japonais d'appareils à gaz Rinnai pour le construire à l'occasion du Japan Mobility Show. Le four en pierre a été utilisé pour servir aux visiteurs non seulement des pizzas fraîchement cuites, mais aussi des croissants, et ce fut un succès, notamment auprès des enfants. Le personnel de Toyota a construit le four et l'utilise désormais pour faire des pizzas et des croissants pendant la journée de travail.

<p>Le fameux four en question</p>

Le fameux four en question

Les constructeurs au fourneau

Encouragée par le succès rencontré par le four à pierre à hydrogène, Toyota a entrepris de construire d'autres cuisinières à hydrogène. C'est ainsi qu'est née la calandre à hydrogène, utilisée par la suite dans diverses activités de sport automobile soutenues par Toyota. Peu de temps après, les ouvriers de l'entreprise ont également construit un kamado (voir ci-dessous).

Après la saucisse au currywurst de Volkswagen, le miel de Bentley et les moulins à poivre de Peugeot, voici donc le four à pierre à hydrogène de Toyota. Certes, il ne sera pas commercialisé, mais la prochaine fois que vous irez à un salon automobile au Japon, vous pourrez peut-être déguster une pizza ou un croissant préparés dedans.

<p>Toyota's hydrogen-powered griller</p>

Le grill à hydrogène de Toyota

Toyota's hydrogen-powered kamado

Le kamado à hydrogène de Toyota

Plus sérieusement, on peut dire sans se tromper que les efforts de l'entreprise en matière d'hydrogène ont été en deçà des attentes en termes de ventes, pour l'instant, Toyota admettant même que la Mirai n'a "pas été un succès". Malgré tout, la marque n'abandonne pas cette technologie. Non seulement la Mirai existe toujours, mais la berline Crown est proposée au Japon avec un groupe motopropulseur à hydrogène. De plus, les ingénieurs explorent des moteurs à combustion interne qui brûlent de l'hydrogène en travaillant sur les prototypes GR Yaris H2 et GR Corolla H2.

Il y a aussi la GR H2 Racing (voir ci-dessous), un concept de voiture de course à hydrogène qui sera en compétition dans la nouvelle catégorie H2 du Mans, plus tard dans la décennie. Toyota a un partenariat permanent avec BMW, qui fait partie des rares constructeurs automobiles à penser que les véhicules à hydrogène ont un avenir dans l'industrie automobile.

Galerie: Toyota GR H2 Racing- Concept