La baisse de la demande de voitures électriques a contraint les marques à repenser leurs projets futurs. Mercedes, qui fait partie de ces constructeurs, a d'abord annoncé qu'elle ralentissait ses initiatives en matière de véhicules électriques et a annoncé que ses plans pour 2030 avaient changé. Mais à présent, on en sait plus sur la signification de cette phrase.

Markus Schafer, le CTO de Mercedes-Benz, a déclaré que l'usine de batteries prévue n'a pas besoin de fonctionner à pleine "puissance" pour le moment. Il a affirmé qu’il n’y avait pas besoin de plus de piles à combustible étant donné l'état des ventes actuel des modèles électriques :

Galerie: Mercedes EQS 2025

"La capacité de production annuelle de 200 gWh est-elle toujours obligatoire ? Je pense que nous aurons la réponse avec le temps."

Mercedes a annoncé qu'elle établirait 8 installations de batteries en 2022. La capacité annuelle de ces installations, dont 4 seront situées en Europe, devait être de 200 gWh. Les déclarations de Schafer soulignent l'avenir de ces projets.

On constate que les prédictions faites par le constructeur allemand à la même période ont également été vaines. Par exemple, la marque s’attendait à ce que 50 % de ses ventes soient constituées de modèles électriques (y compris les modèles hybrides) d’ici 2025. Mercedes a actuellement reporté cette attente à 2030.

Toutes les installations prévues étaient basées sur les ventes annuelles de Mercedes de 2 millions de voitures électriques. Mais à l’heure actuelle, il semble qu’il faudra un certain temps avant que cette statistique soit atteinte.