Le constructeur vient d’annoncer l’arrivée de nouveaux SUV en Amérique du Sud

C’est lors d’une visite du site de production Renault Ayrton Senna, que le Président-Directeur Général du Groupe Renault a annoncé vouloir renforcer sa gamme de SUV au Brésil. La marque commercialise actuellement un Duster badgé Renault, mais cela semble insuffisant d’après Carlos Ghosn. Le petit crossover Kwid, qui a débuté sa carrière en Inde, sera également vendu au Brésil début de l’année 2017. C’est également le cas du Captur et du Koleos qui entreront au catalogue du fabricant français au premier trimestre 2017.

Renault Kwid, Captur, Koleos pour le Brazil

Le Renault Captur serait assemblé à São José dos Pinhais, dans la même usine que les Renault Duster, Sandero, Logan, Duster Oroch et Sandero Stepway. Cependant le Koleos ne sera pas produit à l’intérieur du pays mais sera importé.

A lire aussi : Renault Megane Sedan : elle dit non à la France

"Avec ce nouveau plan produit, nous avons l’intention de capter une part significative du segment très porteur des SUV au Brésil. Avec trois de nos SUV qui seront produits au Brésil, nous confirmons la confiance que nous avons dans ce marché", explique Carlos Ghosn, le Président-Directeur Général de Renault.

C’est donc un tableau de chasse supplémentaire que la marque française vise avec l’arrivée de 3 nouveaux modèles. Il est vrai que le segment des SUV est très porteur depuis quelques années. Il est plus rapide de proposer des voitures qui ont déjà connu un beau succès comme le Captur, qui reste en tête des ventes en Europe, plutôt que d’en concevoir des nouvelles.

Présentation du Renault Koleos 2016