Sans même encore avoir foulé le bitume, l'Infiniti Q60 fait aujourd'hui partie des plus beaux coupés du marché. Elle aura fort à faire face à une concurrence toujours aussi rude, en témoigne l'arrivée de la nouvelle Audi A5 Coupé ou encore la présence de la Mercedes Classe C Coupé et de la Lexus RC sur le marché. Avec ses lignes fluides, comme façonnées par le vent, la nouvelle Infiniti Q60 pourrait marquer une réelle différence avec la concurrence en adoptant une signature stylistique beaucoup moins agressive et bien plus homogène.

Avant de la voir sur nos routes, Infiniti nous apprend aujourd'hui que la Q60 vient d'entrer officiellement en production au sein de l'usine de Tochigi au Japon. Une usine qui a déjà accueilli par le passé la production de nombreux modèles de la marque depuis sa création en 1989. Elle a également accueilli en son sein les deux dernières sportives signées Nissan : la 370Z et la GT-R.

À lire aussi : Essai Infiniti Q30 1.5d : rébellion dans le segment C

Infiniti oblige, l'exigence est de rigueur. Ainsi, les lignes d'assemblage et d'emboutissage ont été modifiées et améliorées, de plus, un nouveau système d'éclairage a été ajouté afin de favoriser le processus d'inspection finale et de ne laisser échapper aucun défaut de carrosserie. Pour les mêmes raisons, la ligne d'assemblage est maintenant surveillées par un système de vidéosurveillance ultrasophistiqué.

Une couleur a demandé une attention toute particulière, il s'agit du rouge que l'on peut apercevoir sur la photo ci-dessous. Une cabine de peinture lui est entièrement dédiée avec de nouveaux processus manuels afin d'assurer cette finition brillante exclusive et si caractéristique des modèles haute performance de la marque.

2017 Infiniti Q60 production begins
 

Dans cette usine travaillent 4500 salariés, et parmi ces ouvriers, 216 Takumi (Maître Artisan) ont été sélectionnés afin d'assurer l'assemblage de l'Infiniti Q60. Six autres enfin ont été choisis afin de s'assurer de la qualité de fabrication de chaque voiture une fois l'assemblage terminé.

Même si le marché américain reste la priorité de la marque japonaise, la nouvelle Q60 sera bien commercialisée en Europe à la rentrée prochaine. Nous aurons le droit qui plus est à seulement deux moteurs essence, le quatre-cylindres turbo de 211 chevaux issu de chez Mercedes, et une version V6 3.0 litres bi-turbo forte de 405 chevaux. Deux motorisations sympathiques donc, même si nous n'aurons pas le loisir de goûter aux joies de la propulsion puisque la version V6 ne sera proposée qu'en quatre roues motrices à l'instar de l'Infiniti Q50 dont elle s'inspire beaucoup, notamment pour l'habitacle.

Infiniti Q60 la production commence